Les prix de l'immobilier neuf chinois bondissent de 10 % sur un an

Les prix de l'immobilier neuf chinois bondissent de 10 % sur un an

En mai, les prix de l'immobilier neuf dans les principales villes chinoises ont grimpé de 10 % sur un an. Une forte hausse qui s’explique notamment par des taux de crédit très séduisants.

Une hausse des prix généralisée dans l'immobilier neuf

Selon une récente étude du cabinet China Index Academy, le prix moyen d'un logement neuf dans les 100 plus importantes villes du pays a bondi de 10,34 % sur un an au mois de mai. Il s'établit désormais à 11 662 yuans (1 590 euros) par mètre carré. En glissement mensuel, la hausse atteint 1,7 %, connaissant ainsi une nette accélération après une augmentation de 1,45 % en avril. Et la reprise prend un caractère exceptionnel dans les villes moyennes du centre-est comme Xiamen (+5,9 %), Hefei ou Nankin. Les performances sont aussi remarquables dans les mégalopoles de Shanghai (+1,9 %) et Pékin (+1,8 %), où le prix moyen ressortait à 36 810 yuans (5 020 €) le m².

Les transactions immobilières sont en hausse de 37 %

Pour autant, selon le gouvernement chinois, le nombre de transactions est en hausse de 37 % sur la même période. Les analystes Nomura expliquent cette situation par le crédit bon marché et les coups de pouce adoptés par Pékin pour relancer le secteur. Par exemple, en février dernier, la banque centrale chinoise avait abaissé de 25 à 20 % le niveau d'apport minimum pour l'obtention d'un prêt en vue d'un premier achat immobilier

Bon à savoir

En 2015, la Chine a enregistré sa croissance la plus faible depuis un quart de siècle. Si la progression de 6,9 % du PIB comblerait n’importe quel pays européen, elle est en recul par rapport à l’année précédente (7,3 %).

La rédaction vous conseille :