Quand le foot fait monter le prix de l’immobilier en Angletterre

Quand le foot fait monter le prix de l’immobilier en Angletterre
partage(s)

La presse anglaise s’est penchée sur le lien entre le prix de l’immobilier et la proximité d’un stade de football. Il paraît évident…

Habiter dans le voisinage d’un stade signifierait-il disposer de beaux émoluments ? Une étude réalisée par The Telegraph tendrait à faire le lien entre l’immobilier et la flambée des prix de l’immobilier. Le journal s’est amusé à dresser un classement fiable de Premiere League en fonction du prix des maisons avoisinant les stades de ces équipes.

Chelsea en tête, Manchester City ferme la marche

A partir de ce paramètre :

  • Chelsea et Queen Park Rangers décrochent les premières places. Les prix des biens immobiliers tournent autour de 760 000 £, soit 950 000 €.
  • Arsenal finirait à la deuxième place, où les maisons proches de "l’Emirates Stadium" valent près de 701 000 £ (874 000 €).
  • Southampton (285 500 €), Manchester City (260 000 €) et Aston Villa (232 000 €) sont à l’autre extrémité de ce classement.

Ce palmarès, très subjectif, ne prend bien sûr pas en compte la réalité sportive. Ainsi, l'année dernière, Tottenham Hotspur a perdu quatre places au classement Premiere League. Dans le même temps, les maisons situées autour du stade "White Hart Lane" ont connu une vraie flambée des prix durant la saison 2013/2014. (+ 32 %).