Un goulag croate à la vente, ça vous tente ?

Un goulag croate à la vente, ça vous tente ?
partage(s)

Un ancien goulag situé sur l’île Goli Otok en Croatie est mis en vente. Ce qui provoque une polémique à l'intérieur du pays.

Ce vestige d’un passé encore récent se trouve sur l’île Goli Otok qui a accueilli à l'époque du dictateur Tito des prisonniers de guerre russes.  Elle est surnommée « l’île au diable », en souvenir des quarante années, de 1949 à 1988, où le dictateur Tito faisait régner la terreur. L’Etat croate a décidé de céder ce fardeau de sa mémoire collective. 

Ce goulag a vu passer 30 000 prisonniers

L’île a abrité entre 5 000 et 30 000 prisonniers de guerre russes qui s’opposaient au régime de Tito en restant fidèles à Moscou. La décision de céder cette propriété d’Etat entraîne une polémique en Croatie. De nombreuses ONG de défense des droits de l’homme ainsi que d’anciens détenus militent en effet pour faire du lieu un mémorial.

Le prix de vente de cette île de 4,7 km² reste pour l’heure secret. La crise des dettes publiques favorise visiblement la vente des lieux au lourd et douloureux passé historique : il y a un mois, le Fonds de privatisation grec mettait en vente l’ancienne villa du dictateur Bénito Mussolini afin de renflouer les caisses du pays.