En quoi consiste la « Protection Logement Jeunes » proposée par Marine Le Pen ?

En quoi consiste la « Protection Logement Jeunes » proposée par Marine Le Pen ?

Marine Le Pen, candidate du Front National à la présidentielle, a récemment dévoilé ses propositions pour le secteur de l’immobilier. Elle veut notamment mettre en place une « Protection Logement Jeunes ». Ce qu’il faut retenir de cette mesure. 

Une revalorisation des APL pour les moins de 27 ans

Si elle remporte les élections en mai prochain, Marine Le Pen souhaite créer une « Protection Logement Jeunes » qui permettrait, selon elle, de faciliter l’accès au logement des jeunes, qu’ils soient étudiants ou salariés. Ce dispositif inclurait un grand plan de construction de logements étudiants et la revalorisation de 25 % des APL pour les moins de 27 ans. La candidate du Front National propose également de mettre en place un « grand plan d’aide à la construction et à la réhabilitation des logements », de baisser la taxe d’habitation pour les plus modestes (et de « geler » son augmentation), et de pérenniser les APL (Aide Personnalisée au Logement) en supprimant notamment « la prise en compte du patrimoine dans leur calcul ».

Renforcement des dispositifs de prêts aidés pour le logement

Parallèlement à la « Protection Logement Jeunes », la candidate du Front National préconise la constitution d’un grand ministère regroupant l’aménagement du territoire, les transports et le logement. Par ailleurs, pour faciliter l’accès à la propriété, elle propose de renforcer les dispositifs de prêts aidés tout en « améliorant les conditions de rachat par les locataires de leur logement social ». Son objectif : parvenir à 1 % du parc HLM vendu chaque année.