Logement : Macron veut créer un « droit à la domiciliation » pour les sans-abris

Logement : Macron veut créer un « droit à la domiciliation » pour les sans-abris
partage(s)

Pour Emmanuel Macron, le logement est « au cœur de l’accès à l’emploi ». Pour aider les personnes isolées et les sans-abris à s’insérer dans la société, il propose donc la mise en place d’un « droit à la domiciliation ». 

Macron veut aider les personnes en difficulté à se loger

Pour venir en aide aux Français les plus fragiles, touchés par l’absence de logement ou le mal-logement, Emmanuel Macron préfère « le logement d’abord » aux solutions d’urgence. Il a notamment annoncé son intention de créer 10 000 places supplémentaires en pension de famille au cours des 5 années de son mandat présidentiel. Le candidat du mouvement « En Marche ! » précise que ces places seront adaptées aux personnes isolées et « cassées par des années de vie dans la rue. » Par ailleurs, l’ancien ministre de l’Economie souhaite créer un « droit à la domiciliation » à destination des sans-abris.

Vers une évolution des services de La Poste ?

Ce « droit à la domiciliation » permettrait, selon Macron, de « déclencher d’autres droits, notamment l’accès aux minima sociaux ou la candidature aux logements HLM et d’assurer le suivi de leur courrier ». A ce titre, il souhaite faire évoluer la mission de service public de La Poste qui, d’après le candidat à la présidentielle, a prouvé son savoir-faire et « assure déjà le service bancaire universel ». La Poste aurait également pour mission de permettre aux sans-abris d'avoir accès aux versions numérisées de leurs documents personnels via un « coffre-fort numérique ».