Présidentielle 2017 : les candidats ont 3 fois plus de patrimoine que les Français

Pour leur patrimoine, les candidats privilégient largement l'immobilier. © DR
partage(s)

Ils souhaitent tous accéder au sommet de l'Etat... mais comment gèrent-ils leur porte-monnaie ? Yomoni, société de gestion d’épargne en ligne, a épluché les déclarations de patrimoine des 11 candidats. 

Plus de 700 000 € de patrimoine pour les candidats à la présidentielle

Alors que l’immobilier est toujours relativement absent de la campagne présidentielle, Yomoni, startup française spécialisée dans la gestion d’épargne en ligne, a passé au peigne fin le patrimoine respectif des 11 prétendants à l’Elysée. Dans cette étude, on apprend notamment que le patrimoine net moyen des candidats atteint les 776 464 €, soit trois fois plus que la moyenne nationale, qui s’élève à 229 000 euros. Immobilier, assurance-vie, liquidités… comment les candidats à la présidentielle répartissent-ils leur patrimoine ?

Comparaison Candidats
En moyenne, la pierre représente 74 % du patrimoine des candidats. © Yomoni

Une attirance très prononcée pour la pierre

Les candidats à la présidentielle ont tous un penchant plus ou moins prononcé pour la pierre, qui représente 74 % de leur patrimoine, contre 59 % pour la moyenne des Français. Parmi les 11 prétendants, on compte 3 millionnaires :

  1. Nicolas Dupont-Aignan, avec un patrimoine estimé à 2 223 206 €.
  2. François Asselineau, avec 1 197 399 €. 
  3. François Fillon avec 1 067 867 €.

Ils détiennent à eux seuls 56 % du total des patrimoines des candidats. Par ailleurs, mis à part Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste, qui ne possède aucun actif immobilier et Emmanuel Macron, tous les candidats disposent de propriétés dont la valeur (750 000 € en moyenne) est sensiblement supérieure au patrimoine immobilier moyen des Français.

Top 3 candidats patrimoine
 Si seul le patrimoine immobilier était pris en compte, Jean-Luc Mélenchon occuperait la 3e place, avec ses propriétés estimées à 1 027 000 €. © Yomoni

Immobilier, liquidités, assurance-vie… qui préfère quoi ?

Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen peuvent être considérés comme les « barons de l’immobilier », puisqu’ils ont placé la quasi-totalité de leur patrimoine dans la pierre (respectivement 99 % et 98 %). De son côté, Emmanuel Macron, malgré un zéro pointé en immobilier, se voit décerné le titre de « maitre des livrets », grâce à ses 308 924 € de patrimoine net mêlant liquidités disponibles et placements rentables. Benoit Hamon, lui, avec ses 12 767 € de liquidités, soit 2 % de son patrimoine, est nommé « roi des liquidités ». Enfin, le candidat de l’UPR, François Asselineau, est désigné « champion de l’assurance-vie ». Son épargne, qui représente 15 % de son patrimoine, est constituée à 100 % par son assurance-vie s’élevant 242 493 €.

Prix patrimoine décernés
Nicolas Dupont-Aignan a placé 99 % de sa fortune dans l'immobilier. © Yomoni

Macron, nouvelle star des librairies ?

D'après l'étude de Yomoni, Emmanuel Macron a perçu 274 141 € de droits d’auteur en janvier dernier pour son livre « Révolution ».