6 stations alpines où s'éclater pour le Nouvel An et plus si affinités !

6 stations alpines où s'éclater pour le Nouvel An et plus si affinités !

Les grands domaines skiables à dévaler tout schuss sont jalonnés de grosses stations à l’architecture affirmée et reconnue. A haute altitude, elles assurent un enneigement de qualité pour les sportifs venant en bande ou en famille profiter des joies de la montagne.

Les Alpes françaises et notamment celles du Nord bénéficient d’un double atout : disposer de domaines skiables immenses comme les Trois Vallées, Paradiski, les Portes du Soleil, le Grand Massif…et être pourvues de stations tentaculaires alliant « paquebots » des neiges des années 70 et immeubles ressemblant à des chalets construits après 1990. Certaines comme Flaine, Avoriaz ou Les Arcs revendiquent une architecture bien affirmée dès la création de la station et qui se perpétue.

1. Flaine : 50 ans en 2018 et toujours futuriste

La station de Flaine ne laisse pas indifférent : on l’aime ou on la déteste. Mais pour l’aimer, il faut l’apprivoiser et la comprendre. Créée par Marcel Breuer, figure du mouvement Bauhaus, à la demande de la famille Boissonnas recherchant non seulement une station de montagne mais un lieu connecté à la nature et à la culture, Flaine reste intacte avec un grand auditorium, des sculptures au milieu de la station, un espace piéton. Reconnue patrimoine architectural du XXe siècle en 2007, elle s’est développée tout en se campant dans son histoire au sein du domaine skiable du Grand Massif, le 4e domaine skiable de l’hexagone

Flaine station France
Flaine possède le 4e domaine skiable de l’hexagone. © Photononstop

Acheter à Flaine, à quel prix ?

  • Appartement ancien : de 3 000 à 5 000 €/m²
  • Chalet ancien : de 500 000 € à 1,2 M €

2. Avoriaz : des traineaux pour voitures et des immeubles recouverts de bois

Enfants et adultes écarquillent des yeux en arrivant à l’entrée de la station. Finies les voitures, le vrombissement des moteurs, les dangers et la pollution, et bienvenue au pays du traineau tiré par un cheval dans une station réservée au piéton passant devant des immeubles recouverts de bois et lui apportant une grande unité architecturale. De sa création voici plus de 50 ans, au cœur du domaine des Portes du Soleil, plusieurs quartiers se distinguent, construits au fur et à mesure de son développement : près du téléphérique, les Ruches, le centre station avec en arrière plan le quartier des Crozats, refait récemment, la Falaise et le quartier de l’Amara. Un dernier projet devrait boucler la station avec une nouvelle implantation du Club Méditerranée, légèrement en dessous de l’Amara.

Avoriaz montagne France
Au cœur du domaine des Portes du Soleil, Avoriaz est une station réservée au piéton. © Fotolia

Acheter à Avoriaz, à quel prix ?

  • Appartement ancien : de 3 000 à 5 800 €/m²
  • Chalet ancien : de 600 000 € à 1,8 M €

3. Les Arcs : une architecture différente selon les altitudes

En grimpant à partir de Bourg Saint Maurice, les Arcs se dévoilent sur fond de l’immense domaine skiable de Paradiski. Au gré des lacets de la route, on aperçoit toutes les façades des Arcs. Car des Arcs, il y en a plusieurs. A 1600 m, desservie par le funiculaire depuis Bourg-Saint-Maurice, la station est née sous l’impulsion de grands noms de l’architecture tels Charlotte Perriand, Guy Rey-Millet. Les immeubles épousent la pente pour se confondre avec, les intérieurs sont optimisés, les commerces rassemblés, le tout dans un cadre majestueux. Et là encore, en 2019, le Club Méditerranée va s’implanter à la place d’un ancien hôtel. A 1800, sur un autre versant, en bordure du golf, avec vue imprenable sur le Mont Blanc, l’architecture s’enroule aussi dans la pente. Entre le centre piéton et animé de 1800 et Le Chantel à 1850 , également piéton mais plus résidentiel, une télécabine pour piéton vient d’ouvrir, évitant une belle grimpette. A 1950, le décor est autre et fait fi du code des Arcs 1600 et 1800 pour prendre une allure de resort où restaurants et commerces conversent avec les immeubles résidentiels

edenarcs_lesArcs1800
Les Arcs se dévoilent sur fond de l’immense domaine skiable de Paradiski. © Fotolia

Acheter aux Arc à quel prix ?

  • Appartement ancien : de 2 300 à 5 500 €
  • Appartement neuf : autour de 7 800 €/m² TTC
  • Chalet ancien : de 500 000 € à 2 M €

4. Tignes : du ski toute l’année et des résidences de toutes les époques

Tignes fait partie des premières grandes stations de ski où dans les années 70, les constructions se sont multipliées pour accueillir les « fondus » de la neige. Avec le glacier de la Grande Motte praticable de juin à août, la station est ouverte presque toute l’année et appréciée des bons et jeunes skieurs qui viennent descendre les pistes et s’amuser dans les bars, les discothèques. Comme les Arcs, la station se développe sur plusieurs étages, des Boisses au Val Claret, en passant par Tignes-le-Lac, reliés par les remontées mécaniques et les navettes gratuites. Des résidences récentes ont renouvelé le parc immobilier et ont redynamisé le marché locatif.

tignes_stationsfrance
Tignes fait partie des premières grandes stations de ski, dans les années 70. © Fotolia

Acheter à Tignes, à quel prix ?

  • Appartement ancien : de 2 200 à 4 000 €
  • Appartement neuf :  autour de 6 000 €/m² TTC

5. La Rosière : la station italienne des Alpes françaises

A moins de 10 kms du col de Petit Saint Bernard, La Rosière, perchée à 1850 m et exposée plein sud, fleure bon l’Italie. Et l’espace skiable San Bernardo annonce d’ailleurs la couleur, permettant de basculer sur la vallée d’Aoste. Familiale et sportive, la station s’articule autour de son centre mais aussi autour d’un quartier à part entière, les Eucherts, où se mêlent résidences récentes et neuves, commerces et remontées mécaniques. Et ce, à toute proximité de quelques chalets anciens restaurés, transformés en auberge ou en gîtes.

Acheter à La Rosière, à quel prix ?

  • Appartement ancien : de 2 500 à 4 500 €/m²
  • Chalet ancien : de 550 000 € à 1,5 M €
  • Appartement neuf : autour de 6 000 €/m²

6. Alpe d’Huez : festive, sportive et ensoleillée

Sur le domaine du massif des Grandes Rousses, l’Alpe d’Huez est surnommée « l’île au soleil », totalisant 300 jours de soleil par an. Même si le domaine compte la piste noire la plus longue du monde, la Sarenne avec ses 16 km, il offre un spot idéal pour tous les niveaux de ski. La station s’est embellie, de nombreuses constructions anciennes ayant été recouvertes de bois pour lui redonner du cachet. En revanche, le projet d’extension prévoyant la création de 2 800 lits sous forme de résidences et d’hôtels, est gelé suite à l’annulation du PLU. La station continue toutefois à être très animée dans son centre, autour de la patinoire et des bars bien connus des habitués. Le parc immobilier reste très hétérogène avec petites surfaces des années 70-80, résidences récentes des années 2000.

Alpe d'Huez station ski France
La station s'habille de pans de bois pour se mettre au goût du jour. © Fotolia

Acheter à Alpe d'Huez: à quel prix ?

  • appartement ancien:: de 2 900 à 5 600 €/m²
  • chalent ancien: de 650 000 € à 1,2 M€

Les conseils de SeLoger pour acheter dans une station de ski

  • Ne pas acheter une trop petite surface, même à bas prix. Elle sera difficile à louer et à revendre.
  • Demander les derniers compte-rendus d'assemblée générale pour un achat en copropriété.
  • Visiter plusieurs fois et à des heures différentes pour juger de la lumière naturelle. Si possible, opter pour un bien avec balçon au sud.
  • Cerner ses besoins et ses envies en matière de transports pour accéder à la station et appréhender la distance par rapport aux pistes.