Grand Paris : 38 % des habitants insatisfaits de l’isolation thermique de leur logement

Grand Paris : 38 % des habitants insatisfaits de l’isolation thermique de leur logement
partage(s)

Si les Français sont globalement satisfaits de leur logement, on peut distinguer des disparités en fonction du lieu d’habitation. Mauvaise aération, nuisances sonores… à Paris, la satisfaction des habitants est faible à cause de nombreux maux.

Confort thermique et acoustique : les citadins moins satisfaits que les ruraux

L’Association Qualitel a publié les résultats de son premier baromètre sur la qualité de vie à la maison. Cette étude permet de noter, sur 10, la qualité perçue d’un logement sur la base de 15 critères (confort thermique, confort acoustique, etc.) afin de mesurer les motifs de satisfaction des Français et leurs principales attentes vis-à-vis de leur logement. D’après ce baromètre, 5 « plaies », qu’on retrouve principalement en appartement et en ville, affectent tout particulièrement la qualité de vie à la maison : la mauvaise isolation thermique, une consommation énergétique excessive, l’isolation acoustique déficiente, la mauvaise qualité des matériaux de construction et la mauvaise aération. Par ailleurs, si, en France, la note moyenne qu’attribuent les Français à leur logement est de 6,7/10, on peut remarquer des disparités importantes en fonction de la ville d’habitation.

Parisiens Satisfaction Logement

Paris : la qualité perçue des logements est inférieure à la moyenne nationale

Alors que les prix de l’immobilier de l’agglomération parisienne sont largement supérieurs à la moyenne nationale, la qualité perçue des logements y est plus faible qu’ailleurs (note moyenne de 6,4/10 en agglomération parisienne et de 6,2 à Paris). Ainsi, les habitants de l’agglomération parisienne sont les « recordmen » de l’insatisfaction pour 4 des 5 « plaies » du logement : l’isolation acoustique (38 % d’insatisfaction) le confort thermique (37 %), la qualité des matériaux de construction (30 %), l’aération et ventilation (30 % d’insatisfaction). Ce sont les habitants de la capitale qui subissent les plus les nuisances quotidiennes. En effet, ils sont deux fois plus nombreux que la moyenne des Français à être régulièrement réveillés la nuit par le bruit extérieur et à affirmer être gênés par des odeurs de déchets ou de poubelles.

Nuisances Quotidiennes Parisiens

Les propriétaires sont plus satisfaits que les locataires

Pour être satisfait de la qualité de son logement, mieux vaut être propriétaire (note de 7,2/10 contre 5,9 pour les locataires), habiter en maison (7/10 contre 6,2 en appartement), et si possible à la campagne (7,1/10 en zone rurale contre 6,2 à Paris).