Grand Paris : où investir en Île-de-France pour réaliser une bonne affaire ?

Grand Paris : où investir en Île-de-France pour réaliser une bonne affaire ?
partage(s)

Le projet du Grand Paris pourrait avoir des répercussions importantes sur le marché immobilier de nombreuses communes d’Île-de-France : les 68 nouvelles gares du « supermétro » devraient faire exploser les prix de certains quartiers.

Le Grand Paris, une mutation en profondeur des territoires en Île-de-France

Le Grand Paris prévoit de multiplier par 2 le réseau des transports en commun en Île-de-France. Il s’agit de l’un des plus grands projets urbains de l'histoire de la région. Avec 68 nouvelles gares et 200 kilomètres de voies, le Grand Paris Express (ou « supermétro ») va changer la vie des Franciliens, qui sont de plus en plus nombreux à vivre et à travailler dans la petite et grande couronne. Un projet qui aura également un impact direct sur les prix immobiliers, avec le développement économique et urbain des territoires concernés. D’après le réseau immobilier Guy Hoquet, le nouveau réseau de transports va, grâce à ses nouvelles gares, transformer de nombreux quartiers, attirant des logements neufs, des commerces et des services, ainsi que des sièges d’entreprises.

Bon à savoir

En 2030, plus de 1 300 communes franciliennes seront connectées par le Grand Paris Express.

Le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis, les vrais gagnants du Grand Paris ?

Pour le réseau Guy Hoquet, 6 villes en particulier réunissent tous les atouts pour réaliser un investissement rentable : Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Le Kremlin-Bicêtre, Cachan, Villejuif, Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) et Bagneux (Hauts-de-Seine). Par ailleurs, à Saint-Ouen, où les premières gares du Grand Paris seront en service en 2019, les prix ont déjà fortement progressé ces dernières années, augmentant de près de 5 % en un an seulement. Les nouvelles gares du Grand Paris offriront également davantage d’accessibilité et d’attractivité à des villes plus éloignées de Paris et jusqu’alors plutôt enclavées comme Noisy-le-Grand ou Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), Saclay (Essonne), L'Haÿ-les-Roses ou encore Thiais (Val-de-Marne). Ces dernières, où les prix de l’immobilier sont encore accessibles, sont donc très intéressantes pour les investisseurs immobiliers.

Tableau Villes Franciliennes

Prix immobilier : une accélération de la hausse au démarrage des travaux ?

Selon Fabrice Abraham, Directeur Général du réseau Guy Hoquet, la hausse des prix de l’immobilier à Paris et en périphérie pourrait « s’accélérer au fur et à mesure du démarrage des travaux » du Grand Paris. D'autre part, même les prix franciliens progressent lentement depuis 1 an (de 0,8 %, affichant une moyenne de 3 113 € le m²), certaines communes ont vu leur marché prendre de la valeur beaucoup plus rapidement. Ce sont ces communes, « qui disposent d’atouts non négligeables » et où les prix sont encore abordables, qui pourraient être les futures gagnantes du Grand Paris. « Ces villes représentent des possibilités intéressantes pour acquérir un bien dans le cadre d’un projet locatif, ou encore pour s’installer », conclut Fabrice Abraham.

Hausse des prix immobiliers dans le Grand Paris