Le Parc national des Pyrénées obligé de vendre ses maisons !

Le Parc national des Pyrénées obligé de vendre ses maisons !

Tout est bon pour faire des économies... En proie à des difficultés financières, suite à la baisse de 10 %, en 5 ans, des subventions qui lui sont allouées par l'Etat, le Parc national des Pyrénées met en vente cinq logements de fonction.

Des économies de 90 000 € par an pour le Parc national des Pyrénées

Avec un budget et des effectifs régulièrement revus à la baisse, depuis quelques années, le Parc national des Pyrénées dispose aujourd'hui de maisons inoccupées et délabrées, autrefois utilisées comme logements de fonction. Le poste immobilier représentant un budget important, la direction du Parc a décidé de se séparer de certains de ses biens. En plus des sommes récoltées par les ventes, ces opérations devraient permettre des économies de fonctionnement estimées à 90 000 € par an.

Nous avons décidé de réduire notre poste immobilier, le deuxième poste des dépenses après celui du personnel, en nous séparant de logements totalement vacants et vétustes datant des années 1970 ».

Gilles Perron, directeur du Parc national des Pyrénées. (Source AFP)

Certaines ventes déjà conclues, d'autres prévues pour 2016

Les premiers résultats ne se sont pas fait attendre. 3 maisons de garde, d'une surface cumulée d'environ 900 m², ont déjà été cédées pour 270 000 €, un prix fixé par les Domaines. Et le Parc ne compte pas s'arrêter en si bon chemin... deux maisons situées à Laruns (Pyrénées-Atlantiques) et Saint-Lary (Hautes-Pyrénées) vont être mises en vente dès 2016.

La rédaction vous conseille :