Les villes les plus chères et les plus abordables du bord de mer des Hauts-de-France

Les villes les plus chères et les plus abordables du bord de mer des Hauts-de-France
partage(s)

Les Hauts-de-France ? Des villes magnifiques, des traditions et une ambiance unique bien sûr ! Mais savez-vous que le nord de la France est aussi un littoral de grande beauté qui offre des prix au m² abordables ? Présentation d’une côte qui gagne à être connue !

Les villes les plus abordables de la Côte d’Opale

Avec 1 810 €/m², c’est Dunkerque qui propose les prix à l’achat les plus intéressants de la Côte d’Opale. Mers-les-Bains, au sud de cette dernière, propose avec 8 €/m² les loyers les plus abordables. Zuydcoote se distingue aussi par une modération des prix à l’achat (1 864 €/m²) mais avec les loyers les plus élevés de ce littoral (9,59 €/m²) même si les chiffres constatés restent bien inférieurs à la moyenne nationale. Cette célèbre station balnéaire constitue donc la destination à privilégier pour un investissement gagnant grâce à un rendement locatif élevé.

Prix immobiliers - région Hauts de France

Les touquettoises

Ces belles maisons à étages, à l’architecture caractéristique, vous font rêver ? Comptez de 450 000 à 1 million d’euros selon la situation pour acquérir un de ces biens d’exception qui font tout le prestige de la station balnéaire la plus prisée du bord de mer en Hauts–de-France.

Les villes les plus chères de la Côte d’Opale

Sans surprise, c’est la célèbre station balnéaire du Touquet-Paris-Plage qui affiche avec 3 876 €/m² les prix à l’achat les plus élevés de la Côte d’Opale. On y notera cependant une certaine modération des loyers qui plafonnent à 8,64 € du m² en moyenne ! Des prix très abordables pour un cadre de vie privilégié entre plage magnifique et forêt agréable. Le Crotoy (3 254 €/m²) et Fort-Mahon (3 082 €) au sud du Touquet proposent des prix à peine moins élevés et figurent donc au palmarès des stations balnéaires les plus chères de cette superbe côte.

Taxe foncière à Zuydcoote

140 m² habitables, 5 chambres, jardin et le tout à deux pas de la plage pour moins de 1 000 € de taxe foncière par an : de quoi faire réfléchir tous ceux qui payent le prix fort pour un appartement dans une métropole bruyante !

Les atouts des bords de mer des Hauts-de-France

Situé à 1 h de Lille, quatrième agglomération française, le littoral des Hauts-de-France est desservi sur toute sa longueur par l’autoroute A16 qui permet de rallier rapidement Paris. Le tunnel sous la Manche mais aussi les ferries au départ de Calais permettent quant à eux de franchir aisément celle-ci, dans un sens pour découvrir la Grande-Bretagne et dans l’autre pour acheminer des milliers de visiteurs qui irriguent l’économie locale, une économie rurale renforcée par le secteur du tourisme. De la baie de Somme au sud à la frontière belge au nord, la Côte d’Opale affiche une variété unique de paysages : plages de sable fin, dunes, marais, estuaires et falaises. Ces espaces naturels, souvent classés, abritent une belle biodiversité favorisée par un important régime de marées. Ce littoral ouvre sur un arrière-pays fait de bocages, plaines, collines boisées et vallées verdoyantes. Un cadre de vie où air marin et grandes étendues s’associent pour offrir un quotidien très agréable. La faible urbanisation de ce bord de mer et son attractivité auprès de la haute société française et britannique ont façonné au fil du temps une offre immobilière complète et de grande qualité.

Les points clés à retenir

La Côte d’Opale ne ressemble à aucune autre en France. Souvent sauvage, parfois chic mais toujours belle et accueillante, elle saura séduire les acheteurs par ses opportunités immobilières et garder ceux qui prendront le temps de la découvrir.