Ségolène Royal rallume le feu dans les cheminées

Ségolène Royal rallume le feu dans les cheminées
partage(s)

Les feux de bois dans les cheminée à foyer ouvert doivent normalement disparaître au 1er janvier 2015 en Ile-de-France. Une mesure excessive d’après Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie.

La mesure est prévue pour le 1er janvier 2015. Dans le cadre du plan de protection de l'atmosphère (PPA), les feux de cheminée à foyer ouvert seront interdit en Ile-de-France. Une disposition que remet en cause Ségolène Royal, l'actuelle ministre de l’Ecologie.

« J'encourage le chauffage au bois. La forêt couvre 30 % de notre territoire. La France est quand même la quatrième forêt européenne (…) et le bois est une énergie renouvelable. Il y a des poêles de chauffage au bois qui sont très performants », a-t-elle insisté. Cette interdiction était prévue pour Paris et 435 communes alentours. Les ménages sont de plus en plus séduits par ce moyen économique de se chauffer. Aujourd’hui, 7,4 millions de foyers se chauffent au bois, contre 5,9 millions en 1999, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

Je vais faire changer cette décision d'interdire les feux de cheminée, elle ne va pas dans le bon sens »

Ségolène Royal

Les feux de cheminées si polluant que cela ? 

Mais la mesure annoncée est-elle si excessive que ça ? Globalement, le chauffage au bois résidentiel représente au niveau régional, selon Airparif, 23 % des émissions totales de PM10 (d'un diamètre inférieur à 10 microns) et 32 % de celles de PM 2,5 ».

Un fonds Air Bois a été mis en place par l'Ademe, l’Etat et les collectivités locales. Il prévoit une prime de 100 euros pour le remplacement d'un appareil de chauffage au bois ancien (avant 2002), d'un foyer ouvert ou d'un vieux poêle.