2 000 logements sociaux à la place de bureaux administratifs à Paris !

2 000 logements sociaux à la place de bureaux administratifs à Paris !
partage(s)

En libérant certaines casernes ou bureaux administratifs, l’Etat va permettre à la Ville de Paris de construire 2 000 logements sociaux.

400 nouveaux logements sociaux dans le 7e à Paris !

Manuel Valls et Anne Hidalgo ont récemment présenté les termes principaux d'un accord foncier, qui fait l'objet de discussions depuis un an entre les services de l'Etat et ceux de la Ville de Paris. C’est sur le site symbolique de l'îlot Saint-Germain dans le 7e arrondissement de Paris, où l'Etat cèdera l'ilôt Saint-Germain, à un bailleur social de la Ville de Paris, que cet accord a été présenté. « L'ilôt Saint-Germain, site actuellement occupé par l'Armée de Terre, va faire l'objet d'une opération foncière alliant production de logement social, création de bureaux pour les entreprises et maintien d'une partie des activités militaires », a signalé la Ville de Paris dans un communiqué. Les 14 000 m² de surface dégagée permettront la réalisation de 400 logements sociaux et d'équipements publics, a ajouté le Premier ministre, indiquant au passage que cet arrondissement accueillait aujourd'hui « moins de 2 % du parc social ». 

2 000 logements sociaux sur plus de 30 sites parisiens

L’accord entre la capitale et l’Etat prévoit une intervention sur une trentaine de sites dans divers arrondissements où l'Etat « vendra des biens propres ou libèrera de manière anticipée des propriétés de la Ville ». Par exemple, les casernes Minimes (3e) et Chalvidan (16e), seront ainsi libérées par anticipation dès l'été 2017 au plus tard pour la première et à l'été 2018 pour la seconde. Ces emprises cédées par l'Etat permettront la construction de 2 000 logements sociaux.

La préfecture lâche son garage

Paris Habitat rachètera le garage Jean Jaurès (19e), propriété de la Préfecture de Police, afin d’y ériger 150 logements environ, précise la mairie de Paris. Le même organisme (Paris Habitat) envisage d’acheter les deux parcelles du 64-66 boulevard de l'Hôpital et du 9-25 rue des Wallons (13e), pour un programme comprenant 50 % de logements sociaux.

La rédaction vous conseille :