Clermond-Ferrand : une ville ouverte et authentique

Vue de la cathédrale de Clermont Ferrand. © Bernard 63
partage(s)

Grand centre urbain de l'Auvergne, Clermont-Ferrand ne se limite pas à son centre-ville et étend son influence jusque dans les villes alentours, notamment Beaumont, Aubière et Chamalières.

Clermont-Ferrand : la force du Puy-de-Dôme

Faisant partie des villes majeures du centre de la France, Clermont-Ferrand dispose d'une très forte population étudiante. Un apport de population qui a donné lieu à un besoin en logements collectifs, bien plus nombreux que les habitations individuelles. D'une part, dans la zone urbaine Clerrmont-Ferrand mais surtout dans certaines villes limitrophes, incluses dans le « Grand Clermont », notamment Chamalières et Beaumont. Une répartition éclatée qui appelle forcément une adaptation qui passe par un Plan Local de l'Habitat. Ce dernier, mis en place en 2011, dispose d'objectifs à long terme (sur une quinzaine d'années), notamment le PDU (Plan de Déplacement Urbain) qui permettra, par exemple, de rendre le stationnement dans Clermont plus aisé et d'améliorer l'attractivité des transports. Ce qui aide à redynamiser l'agglomération. Car avec 47 % des résidences principales du Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand est un vrai pôle d'attractivité.

Place de Jaude
Vue de la Place de Jaude à Clermont-Ferrand. © jasckal

Un marché immobilier dynamique

Il y a quelques années, le marché de l'immobilier de Clermont-Ferrand a connu une baisse significative qui s'est depuis résorbée, avec même un récent retour en force. Depuis fin 2015, l'achat d'appartements est en hausse, en particulier dans le quartier de Jaude, très recherché pour sa proximité avec les commerces, la place du même nom et toutes les activités culturelles et ce même si la zone de la cathédrale reste la plus chère avec des pics à plus de 2517 €/m², source LaCoteImmo. La quiétude des lieux et la beauté du vieux Clermont Historique rentrent pour beaucoup dans l'équation. Des chiffres qui peuvent paraître élevés mais qui sont les fourchettes hautes. En moyenne, le prix au m² se situe davantage autour de 2 012 € (Baromètre LPI-SeLoger). Les maisons individuelles bénéficient elles aussi de cette reprise avec des logements anciens disposant d'un vrai cachet qui tournent autour de 1673 €/m², recherchés également dans les quartiers cités ci-dessus. Un choix qui peut se révéler intéressant, sachant que le neuf monte lui à 2162 €/m² à lieu équivalent (source LaCoteImmo).

Rue de Clermont Ferrand
Vieille rue de Clermont-Ferrand. © Monica Cavalletti

Des villes aux alentours calmes et pleins de vie

Accolée directement à Clermont-Ferrand, Chamalières est un quartier particulièrement riche, très demandé pour sa qualité de vie, mais moins représentatif du reste de ces villes limotrophes que sont Beaumont ou Aubière. Proposant des logements un peu moins onéreux que dans Clermont, elles bénéficient d'une vraie facilité d'accès d'une part au centre-ville et d'autre part à la nature alentour, grande force de la région. A l'image de Clermont-Ferrand, ces dernières tirent parti de la nouvelle dynamique immobilière, notamment Beaumont qui a mis en place une politique de construction de nouveaux logements pour les familles modestes, ce qui donne une nouvelle jeunesse à cette ville aux ruelles médiévales et une belle éclaircie dans la santé de ses commerces et de ses activités. 

Bon à savoir

Clermont-Ferrand est également connu pour la société Michelin, qui dispose d'une ancienne usine dans l'enceinte de la ville. Cette dernière, sur le quartier des Carmes deviendra d'ici 2019 un campus après avoir été réhabilitée. De quoi attirer de nouveaux investissements.