Décryptage du marché immobilier locatif de Nantes et de sa périphérie

Décryptage du marché immobilier locatif de Nantes et de sa périphérie
partage(s)

Dynamique et belle, Nantes trône régulièrement au sommet des palmarès des villes où il fait bon vivre. Le marché de la location à Nantes et dans sa périphérie reste accessible, mais il est orienté à la hausse. Petit tour d’horizon.

Un marché locatif nantais globalement abordable mais en hausse !

Malgré son attractivité, Nantes reste abordable. La preuve en est ses loyers qui demeurent inférieurs à la moyenne nationale. Tandis que ceux-ci s’établissent en moyenne à 13,20 €/m² en France, ils se montent à 12,58 €/m² dans Nantes intra-muros et à moins de 12 €/m² pour toutes les communes de sa périphérie. C’est à la commune de Rezé au sud de Nantes que revient la palme des loyers les plus abordables avec un prix moyen de seulement 10,83 €/m². Du côté de l’offre, on notera que plus de 75 % de cette dernière est constituée d’appartements de 2 ou 3 pièces et ce dans toute l’agglomération. C’est à Couëron, à l’ouest, que l’offre locative est la plus fournie.

Tarifs locatifs - Nantes et périphérie

Palmarès local des tarifs de location dans la région nantaise

Le montant d’un loyer est déterminant dans le budget d’un ménage. À titre indicatif, l’Insee estime que le logement, toutes dépenses confondues, représente aujourd’hui 30 % de ce dernier. Il est donc important d’identifier précisément quelles sont les communes les plus chères et celles qui sont les plus abordables dans cette agglomération. Au palmarès des villes les plus chères, on trouve Nantes (12,58 €), Sainte-Luce-sur-Loire (11,94 €) et Saint-Sébastien-sur-Loire (11,63 €). A contrario, Rezé (10,83 €), Saint-Herblain (11,20 €) et Orvault (11,23 €) affichent les tarifs au m² les moins élevés.

Offre locative - Nantes et peripherie

Trouver une location est plus facile à Couëron  

L’analyse de l’offre globale en matière de location à Nantes et dans sa périphérie montre une grande disparité d’une commune à l’autre. En matière de part des annonces locatives, les deux pointes extrêmes de l’agglomération (Couëron à l’ouest et Sainte-Luce-sur-Loire à l’est) avec des taux de 70 % affichent l’offre la plus abondante. A contrario, la pointe nord (Orvault) et sud (Rezé et Vertou) ont avec des taux de 17 à 24 % une offre plus contrainte. Un point très important à prendre en compte dans une recherche de location concerne la typologie des logements disponibles. 

Offre locative - Nantes - ciblée

Nantes vs. Périphérie : une offre locative différente

Nantes, avec près d’un tiers de son offre locative se composant d’une ou deux pièces, conviendra parfaitement aux célibataires ou aux jeunes couples. Les familles ayant besoin de 4 pièces ou plus auront davantage de facilité à trouver leur bonheur en périphérie.

Palmares - locatif - Nantes et peripherie

Les points clés à retenir

Au bilan, l’analyse des chiffres de la location à Nantes et sa périphérie confirme un dynamisme certain de la ville, mais elle démontre que cette dernière reste abordable malgré la hausse des prix. Au début de l’année, certains palmarès désignaient encore Nantes comme la ville la plus attractive de France. Une attractivité qui ne se paye pas au prix fort : une bonne nouvelle pour tous ceux qui souhaitent rejoindre cette très belle agglomération !