Immobilier : Paris dans le top 15 des villes européennes les plus attractives !

Immobilier : Paris dans le top 15 des villes européennes les plus attractives !

Profitant de « l’effet Brexit », de perspectives économiques optimistes et d'une demande en hausse, le marché parisien attire de nouveau les investisseurs immobiliers. La capitale française est la 14e ville la plus attractive d’Europe.

Paris regagne la confiance des investisseurs immobiliers

Après quelques mois de doute, Paris a retrouvé la confiance des investisseurs immobiliers. C'est le constat dressé par une étude sur les tendances de l’immobilier en Europe pour 2018 et les prochaines années, réalisée conjointement par PwC et l’Urban Land Institute. En effet, la capitale française gagne 3 places dans le classement des villes européennes les plus attractives et retrouve le top 15 (à la 14e place). Le rapport précise que le pessimisme de l’an dernier s’est considérablement dissipé, avec de meilleures perspectives économiques générales et une augmentation de la demande des locataires. Paris reste donc une place significative en Europe, avec Berlin et Londres. Les investisseurs évoquent un « environnement plus favorable aux entreprises » que ces dernières années suite à l’élection d’Emmanuel Macron. Un engouement qui pourrait continuer avec le projet ambitieux du Grand Paris et les Jeux Olympiques de 2024.

Bon à savoir

Plus de 50 % des investisseurs envisagent d’investir dans les secteurs de niche (maisons d’étudiants, hôtels, maisons de retraite, appartements dotés de services) principalement pour des raisons démographiques.

Les villes comme Paris profitent de « l’effet Brexit »

En 2017, la majorité des marchés européens majeurs se portent bien, notamment l'Allemagne, qui place 4 villes dans le top 10. Les pays d’Europe continentale profitent d’un sentiment mitigé concernant le Royaume Uni, du fait des incertitudes sur les impacts à venir du Brexit. Néanmoins, on constate que les investisseurs portent un regard globalement moins négatif qu'auparavant sur l’avenir du Royaume-Uni : 80 % des répondants estiment que les investissements vers l’Angleterre vont diminuer suite au Brexit, contre 92 % l’année dernière. « Il n’est pas possible que Londres perde sa place en tant que capitale financière d’Europe. Nous commençons à voir les loyers diminuer, mais nous ne devrions pas être trop surpris par cette baisse. Je pense qu’il s’agit d’une tendance passagère, et que Londres restera forte quoi qu’il arrive », affirme même un manager d’investissements globaux.

Berlin reste la ville la plus attractive d’Europe

En tête du classement des villes européennes, on retrouve Berlin, qui bénéficie d’une bonne santé démographique et économique. Elle devance Copenhague et Francfort (à égalité), Munich et Madrid. De son côté, Londres reste en fin de classement (27e position), devant Istanbul, Athènes et Moscou.