L'immobilier de luxe parisien est à la peine !

L'immobilier de luxe parisien est à la peine !

Paris fait partie des plus belles villes du monde. Mais elle n’est pas bien placée dans le top des villes où les millionnaires investissent, l’offre restant très en deçà des attentes du marché mondial en termes d’architecture intérieure, d’équipements en domotique et de services.

Une étude réalisée par le cabinet Stratos pour le compte d’Ikory montre que si les prix se sont considérablement enchéris ces dernières années, cela ne fait pas de la capitale un marché immobilier du luxe. En fait, sur Paris, les niveaux élevés au m² cachent une offre dominée par les petites surfaces, 56 m² en moyenne, ce qui fait mécaniquement grimper le prix moyen. Et les petites surfaces ne sont pas recherchées par les étrangers même pour un pied à terre.

Bon à savoir

  • 288 ventes à plus de 2,5 millions d’euros en 2015, soit moins de 1 % des transactions.
  • 16 % sont des acquéreurs étrangers.

Le marché du luxe parisien peu ouvert à l’international

Les étrangers représentent 15 % des habitants parisiens. Le nombre d’étrangers résidant hors de France et achetant à Paris est en décroissance. Il est redescendu en dessous de 3 % des transactions après avoir dépassé les 4 % en 2008/2009. Les Italiens , amoureux des vieilles pierres et de la culture française, arrivent toujours en première place suivis principalement par les Britanniques, les Américains, les Chinois, les Portugais.

L’immobilier de luxe, nouvelle cible mondialisée des millionnaires

Selon Cap Gimini, il existe 15 millions de millionnaires dans le monde. Une population en forte croissance, +46 % en 6 ans, et qui vient de tous les continents. L’immobilier représente 18 % de leurs actifs. Dans les dix villes qui comptent le plus pour les millionnaires en termes de relations d’affaires, d’activités économiques et d’offres de loisirs, Paris arrive en 7e position. Sur une projection à 10 ans, Paris reste dans le Top Ten mais chute en 9e position, juste avant Zurich.

Les clés du développement de l’immobilier haut de gamme parisien

Les millionnaires ayant pratiquement doublé en 6 ans et ayant un pied à terre dans chaque capitale que ce soit à Londres, Hong Kong, Pékin, Zurich… impossible de croire qu’ils ne soient pas plus nombreux à vouloir s’installer à Paris. Pour les attirer, il faut agir sur plusieurs leviers :

  • L’emplacement. Ce doit être un quartier comme le Marais ou Saint-Germain des Prés, une adresse, des vues comme la Tour Eiffel, les quais de Seine…
  • Un immeuble signé d’un grand architecte. Paris recèle d’hôtels particuliers parfois partagés en appartements. Mais Paris manque d’immeubles modernes réalisés par des architectes internationaux et décorés par des architectes d’intérieur reconnus dans le monde entier, à l’instar de Londres et de New York.
  • Un équipement domotique sophistiqué. Pour avoir diverses lumières et musiques dans une même grande pièce, des murs sur lesquels projeter des vidéos sans oublier l’ouverture et la fermeture des volets, du parking…et la climatisation.
  • Une panoplie de services. Conciergerie obligatoire, lounge bar, piscine, salle fitness, spa, cuisine équipée pour recevoir un chef…

Pour percer dans le club restreint de l’immobilier de luxe, Paris doit adapter les hôtels particuliers ou les appartements aux standards internationaux. Ikory propose désormais des produits « clés en main » en faisant appel à des architectes reconnus qui procèdent à la refonte totale d’appartements ou d’immeubles entiers et les mettent au niveau des standards internationaux ».

Stéphane Imowicz, PDG d’Ikory

La rédaction vous conseille :