Le marché immobilier de luxe, à Paris, restera dynamique en 2017 !

Le marché immobilier de luxe, à Paris, restera dynamique en 2017 !
partage(s)

Après une année 2016 florissante, le marché de l’immobilier du luxe, à Paris, devrait témoigner d’un grand dynamisme en 2017. Alors quels sont les quartiers parisiens qui ont la cote ? 

Des prix et des transactions qui devraient augmenter en 2017 !

L’immobilier de luxe parisien a encore de beaux jours devant lui, à en croire le dynamisme constaté par l'agence immobilière de prestige, Vaneau, en ce début d’année, qui affirme que les biens immobiliers haut de gamme se raréfient. Et ce dynamisme a un impact direct sur les prix des biens haut de gamme. Ainsi, la hausse des prix entamée fin 2016 devrait bel et bien se poursuivre durant cette année 2017. Le nombre d’acquéreurs recherchant des biens haut de gamme tend à augmenter, ce qui devrait intensifier les transactions.

Le marché immobilier du luxe par arrondissement parisien
Source : agence immobilière de prestige, Vaneau

Bon à savoir

Sur les biens de 1 à 2,5 M€, la clientèle, majoritairement française et parisienne, compte principalement des cadres supérieurs, des professions libérales et des chefs d’entreprise.

L'immobilier du luxe parisien en 2017 par secteur

Par secteur, les perspectives de la capitale sont très variées selon les quartiers et les arrondissements :

  • Dans le quartier du Marais, les prix tournent désormais autour de 12 000 €/m² et la clientèle étrangère tend à diminuer au profit d’une clientèle française.
  • Dans le 6e, les prix dépassent les 13 000 €/m² et le marché devrait rester tendu..
  • Dans le 7e, la pénurie des biens haut de gamme devrait tirer les prix vers le haut.
  • Dans le 9e, le prix des biens dépasse quasi-systématiquement les 10 000 €/m² et l’année 2017 s’annonce à flux tendu.
  • Dans le 14e, le marché est très dynamique et devrait le rester en 2017, avec des ventes très rapides des appartements familiaux et maisons sans défaut pour des prix allant jusqu’à 12 000 €/m².
  • Dans le 15e, les biens avec des grandes surfaces se raréfient et le marché devrait rester dynamique avec des prix atteignant les 11 000 €/m².
  • Dans le 16e, l’année devrait être marquée par l’attentisme jusqu’aux élections présidentielles.

On relève également que dans les villes de proche banlieue telles que Neuilly et Boulogne, l’année devrait être marquée par un déséquilibre entre l’offre et la demande, puisque les acheteurs sont nombreux et les biens plus rares, ce qui maintient les prix entre 10 000 et 15 000 €/m² pour Neuilly par exemple.

Une bonne année 2017 mais...

Malgré un début d'année 2017 très prometteur, on relève toutefois qu'une période d'attentisme vient de débuter du côté des vendeurs mais également des acheteurs qui anticipaient la victoire de la droite aux prochaines élections présidentielles et la mise en place d'une fiscalité avantageuse. Or, les récents évènements ont remis en cause cette éventuelle victoire de la droite, entraînant une baisse des mises en vente des biens haut de gamme.