Paris est la ville la plus prisée d'Europe par les investisseurs immobiliers !

Paris est la ville la plus prisée d'Europe par les investisseurs immobiliers !

En ce début d’année 2018, Paris prend la tête du classement des villes européennes les plus attractives pour les investisseurs. Et ce n'est pas tout, l’immobilier logistique a le vent en poupe et devance désormais les bureaux et le résidentiel.

Paris devance Madrid et Amsterdam !

Selon une étude menée par CBRE, société de conseil en immobilier d’entreprise, Paris est devenue la ville la plus attractive d’Europe pour les investissements immobiliers. Avec un contexte économique et politique favorable, la capitale française attire les investisseurs européens et devance désormais Madrid, Amsterdam, Francfort et Londres. C’est la première fois que Paris prend la tête du classement : la ville était restée à la 5e place au cours des 5 dernières années. « L’élection d’Emmanuel Macron, le Grand Paris et les JO 2024 ont permis à la France, et notamment à Paris, de recevoir un énorme coup de projecteur au niveau mondial. La France et Paris bénéficient d’un contexte très favorable pour les investisseurs, qui s’intéressent de plus en plus à notre marché », explique Fabrice Allouche, Président de CBRE France.

Immobilier : Paris s’envole

Paris est la ville la plus prisée par les investisseurs européens, alors qu’auparavant elle n’avait jamais dépassé la 5e place du classement.

Europe : vers un record d’investissements immobiliers en 2018 ?

Avec un volume total d’investissements de 291 milliards d’euros, l’Europe affiche un bilan 2017 record et continue d’attirer les investisseurs internationaux. Les intentions d’investissements devraient permettre de dépasser ce record en 2018 : un tiers des investisseurs (33%) envisagent de dépenser plus cette année que l’an passé. A l’échelle mondiale, c’est 45 % des investisseurs interrogés qui souhaitent investir plus de capitaux dans l’immobilier. Pour 34 % des investisseurs européens, la principale préoccupation est la disponibilité des biens immobiliers. Le niveau des prix attractif des actifs amène 40 % des investisseurs du « Vieux Continent » à vouloir vendre plus en 2018 que durant l’année 2017. Notons que pour la première fois, les actifs industriels, en particulier logistiques, sont les plus recherchés par les investisseurs. 33 % préfèrent investir dans des entrepôts logistiques plutôt que dans des bureaux, qui restent cependant privilégiés par 26 %.

Bon à savoir

L’immobilier logistique est, pour la première fois, le secteur le plus prisé par les investisseurs, devant les bureaux et le résidentiel.

L’immobilier résidentiel est privilégié par 21 % des investisseurs

Autre constat majeur de cette étude. Avec la plus forte progression par rapport à 2017, l’immobilier résidentiel est la troisième typologie d’actifs la plus attractive, pour 21 % des investisseurs interrogés (12 % en 2016 et 5 % en 2015). Enfin, on peut constater que les volumes investis dans les actifs alternatifs ont augmenté de 45 % au cours des 10 dernières années, atteignant 23,6 milliards d’euros de transactions en 2017. En Europe, 72 % des personnes interrogées investissent déjà dans ce type d’actifs et 70 % regardent activement les opportunités pour l'année 2018. Une politique de prix agressive et des stocks limités sur les autres actifs expliquent cette orientation nouvelle des investisseurs vers les résidences étudiantes (53 %), les résidences séniors (38 %) ou la dette immobilière (37 %).

Chiffres clés

Le marché européen représente un volume d’investissements industriels et logistiques de 42,4 milliards d’euros en 2017, contre 119,8 milliards d’euros pour les bureaux.