A Paris, les grands appartements se vendent moins

Le stock des grands appartements, même dans le très chic 16e, enfle (© Fotolia)
partage(s)

A Paris, les professionnels de l’immobilier constatent que les grands appartements ont de plus en plus de mal à trouver preneurs.

Dans les colonnes du Monde, Fabrice Abraham, président de Guy Hoquet, est explicite : « Il n'y a jamais eu autant de grands appartements sur le marché. C'est le segment qui souffre le plus actuellement à Paris. En un an, le délai pour vendre un quatre pièces est passé de 54 à 73 jours dans notre réseau ». Une déprime d’autant plus étonnante que ces biens étaient très recherchés jusqu’en 2008, un temps où le marché était très actif. D'après les notaires parisiens, le prix des appartements de plus de 100 mètres carrés s'est tassé de 3,9 % en 2013 et de 1,7 % sur les 11 premiers mois de 2014.

Chiffres clés

Le délai de vente d'un quatre pièces à Paris est passé de 54 à 73 jours dans le réseau Guy Hoquet.

Le 16e regorge de grands appartements à vendre

En y regardant de plus près, on constate que la chute des prix est plus significative dans les arrondissements du centre et de l’ouest. Entre 2011 et 2014, les prix moyens passent ainsi de 14 260 € à 12 550 € dans le 7e (- 12 %) et de 10 940 € à 9 850 € dans le 1er (- 10 %) ».

En revanche, les prix n’ont pas évolué dans les 10e, 11e et les arrondissements de l'est. La situation dans le 16e est plus contrastée. Les prix semblent en effet résister. Entre 2011 et 2014, le prix moyen des appartements de plus de 100 mètres carrés est passé de 10 070 € à 9 340 € (- 7,2 %). Mais la situation est très contrastée, le stock d’appartements haussmaniens à la vente ne cesse de gonfler au point de déséquilibrer le marché.

La rédaction vous conseille :