Quentovic : un nouveau quartier touquettois à l’architecture balnéaire

Le Touquet-Paris-Plage est réputé depuis longtemps et fréquenté par les nordistes et les parisiens. Quentovic, quartier autrefois délaissé, reprend vie avec une opération emblématique alliant mixité de logements et de commerces.

Le Touquet-Paris-Plage est une station de la Manche, à quelques encablures des plages du Nord et à 2 h de Paris. Une station chic depuis sa création, avec ses villas, son golf, sa forêt, et son art de vivre, tant pour ses courses de char à voile que pour ses ballotins de chocolat au « Chat Bleu ».

Une architecture balnéaire mais contemporaine

Pierre Diener, architecte de l’opération gagnée avec le groupe Edouard Denis, sur concours, et  loin devant les majors français, s’est inspiré de son expérience d’urbaniste et d’architecte de stations balnéaires pour nourrir ce quartier totalement en rénovation du Touquet-Paris Plage.

Pierre Diener, architecte du projet

« Nous nous sommes inspirés des villas anciennes et de l’architecture de bord de mer de cette station, de son inspiration Arts Déco. Mais nous avons voulu aussi affirmer une identité avec une architecture moderne en laissant place aux larges baies vitrées et aux balcons pour les logements. On a  recréé une vraie place, piétonne et verte, habitée toute l’année pour que ce quartier ait une vie de tous les jours ».

Un véritable quartier de vie à 5 500 €/m²

Entre mer et forêt,  ce quartier  « réinventé » ne pouvait être appréhendé que pour donner lieu à un espace de vie avec logements, boutiques, restaurants. C'est ce qu’avait d’ailleurs demandé la mairie dans son cahier des charges lors du concours, sans compter un prix de vente des logements supérieurs à 5 500 €/m².

Et toujours, côté logements, une véritable mixité comme l’explique Edouard Denis, le Président du groupe « Pour une vraie vie dans la ville et tout au long de l’année, il est important d’avoir une mixité des habitants et donc une palette de logements qui va du logement social en locatif ou en accession sociale au logement libre en passant par des résidences pour seniors. Une mixité qui est une clé de l’urbanisme des stations balnéaires ».

Chiffres clés

Dans l’ancien, selon l’emplacement, la surface  et l’état du bien, les prix au Touquet vont de 3 000 à 5 000 €/m² et les maisons font le grand écart entre 300 000 et 3 000 000 €.