Toulouse : dans la ville rose, l’immobilier n’a pas le blues !

Toulouse : dans la ville rose, l’immobilier n’a pas le blues !
partage(s)

Alliant charme, authenticité et douceur de vivre (Ah ! Les bords de la Garonne !), Toulouse est de ces villes qui donnent envie d’y vivre mais aussi d’y investir. Zoom sur la cité mondine et son formidable potentiel.

Pour voir la vie en rose, mettez le cap sur la ville rose !

Si nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir devenir Toulousains (et accessoirement à rêver de faire nôtres les célèbres mots de Nougaro, « ô mon pays, ô Toulouse »), ce n’est pas pour rien, car la capitale historique du Languedoc ne manque pas d’atouts. Jugez plutôt : des températures clémentes tout au long de l’année (et qui vous feront « tomber la chemise » comme le chantaient les membres du groupe Zebda, pur produit toulousain), une gastronomie pas franchement « light » mais à « teneur garantie en saveurs » (cassoulet, saucisses, « violettes », la célèbre confiserie locale, etc.), un art de vivre séduisant (Stade Toulousain oblige, les jours de matchs, c’est toute la ville qui vit « rugby ») et un patrimoine architectural prestigieux  (les fameux ponts de la Garonne, l’Amphithéâtre de Purpan-Ancely, etc.) font de Toulouse l’une des villes préférées des Français.

Place du Capitole à Toulouse
La place du Capitole à Toulouse.  © nibal Trejo

Un marché immobilier toulousain en plein essor 

À l’instar de ce qui se passe dans des métropoles comme Bordeaux, Lyon ou Nantes, l’immobilier toulousain affiche des résultats en forte progression. Du quartier du Capitole à celui de la Croix de Pierre en passant les Carmes Saint-Étienne, Saint-Aubin, Bordelongue, Saint-Cyprien ou encore le Busca, les prix des logements dans l’ancien ont gagné 2,9 % au cours des trois derniers mois. Et sur l’année, la progression atteint 3,5 %.

Bon à savoir

À Toulouse, le m² se monnaye désormais autour de 2 926 € en moyenne.

Une ville à fort potentiel pour l’investissement locatif

Porté par une démographie à la hausse, des entreprises dynamiques (Airbus et EADS qui font de la ville rose et sa région un pôle économique et scientifique incontournable en termes de conquête spatiale et d’aéronautique), une forte population étudiante (Toulouse est la deuxième ville universitaire de province, juste après Lyon) et des prix au m² raisonnables, le marché de l’immobilier toulousain jouit d’une forte attractivité auprès des investisseurs potentiels. En effet, investir dans l’immobilier locatif à Toulouse est une démarche qui séduit de plus en plus de Français. Que ceux-ci désirent se constituer un patrimoine ou préparer leur retraite.

Toulouse en chiffres

  • 42,5 : c’est le pourcentage de Toulousains qui sont propriétaires de leurs logements.
  • 19 : c’est la distance moyenne en kilomètres que les Toulousains parcourent chaque jour pour se rendre à leur travail.
  • 57 : c’est le pourcentage de célibataires que compte la ville rose.
  • 170 : c’est le nombre de parcs et de jardins dont dispose Toulouse.

La rédaction vous conseille :