[VIDEO] La Plaine Saint-Denis : un quartier dynamique aux nombreux atouts

Ancien quartier industriel redynamisé, qui abrite le Stade de France, la Plaine est aujourd’hui un quartier de Saint-Denis qui attire une population jeune et dont la demande de logements ne cesse de croître. Il suscite aussi bien l’intérêt des familles que celui des investisseurs.

La Plaine Saint-Denis est à moins de 15 minutes de Châtelet

Connu surtout pour abriter le Stade de France, le quartier de la Plaine est également le plus dense de Saint-Denis en termes de population, puisqu’il compte pas moins de 18 142 habitants. Des habitants dont la moyenne d’âge est également la plus basse de la ville : 29 ans en moyenne. Il faut dire que le quartier ne manque pas d’atouts : « Le premier qui attire beaucoup de gens, ce sont les transports en commun, puisque vous avez 2 lignes de métro, la 12 et la 13, le RER B et le RER D qui placent Saint-Denis à moins de 15 minutes de Châtelet », comme nous le décrit Olivier Bel, agent immobilier à l’agence Era Immobilier. « Le deuxième atout c’est la jeunesse de la ville. Il y a le campus universitaire Condorcet qui va se créer sur la Plaine Saint-Denis, avec 6 universités, 3 grandes écoles, 12 000 étudiants et 3 000 professeurs qui vont venir s’installer, et les travaux sont déjà en cours et le dernier point c’est le nombre de sièges sociaux qui s’installent sur la ville, comme la SNCF qui a quitté Paris 15e pour venir s’installer ici. Et vous avez beaucoup d’autres bureaux et sièges sociaux tels que Lufthansa, Eram, Etam et Arcelor Mittal qui se sont installés sur la Plaine Saint-Denis. »

Le quartier de la Plaine en quelques chiffres

  • Le quartier de la Plaine est composé de 72 % de logements.
  • On relève 1,5 commerces tous les 100 mètres.
  • Le quartier abrite 6,69 établissements scolaires et crèches par km².

Des offres immobilières de 110 000 à 350 000 € en moyenne

La Plaine attire un nombre croissant d’acheteurs, aussi bien des personnes souhaitant s’installer que des investisseurs. « Il y a une énorme demande, aussi bien pour des logements neufs que pour des logements anciens », détaille Olivier Bel. « Nous avons principalement deux types de clientèles : soit des familles qui souhaitent s’installer et habiter le quartier, soit au contraire des investisseurs qui veulent profiter de la demande locative qui est extrêmement forte sur Saint-Denis. » Les prix restent encore accessibles pour la plupart des budgets, loin derrière les prix parisiens. « En termes de prix sur la Plaine, une famille pourra se loger facilement dans un appartement de 3 pièces récent, situé dans une résidence de 2002-2010, pour un budget inférieur à 250 000 €, même si les prix peuvent monter jusqu’à 350 000 €. De l’autre côté, un investisseur pourra investir dans l’ancien avec une très forte demande locative dans un studio ou un F2 de 30 m², pour un budget de 110 000 à 150 000 €. Une très forte rentabilité locative pour les investisseurs et un confort de vie avec beaucoup d’écoles pour les familles. »

  • Vidéo : Paroles de Dionysien(e)s