4 conseils pour bien acheter son premier logement à Marseille

4 conseils pour bien acheter son premier logement à Marseille

Pour acheter votre premier logement dans la cité phocéenne, vous devez calculer au plus juste votre budget, prendre en compte les aides de la ville de Marseille et cibler le quartier qui vous convient.

1. Evaluez précisément votre budget pour acheter votre petit nid douillet

Si vous souhaitez acheter un logement à Marseille, vous devez commencer par évaluer le plus précisément possible votre budget. Pour cela, faites le point sur le montant de votre apport personnel, et prenez rendez-vous avec la banque ou avec un courtier en immobilier afin de connaître votre capacité d’emprunt. Elle sera calculée en tenant compte de votre apport personnel, de vos revenus, de vos charges et des éventuelles aides auxquelles vous pouvez prétendre. Une fois que vous connaissez votre budget, vous pouvez vous mettre en quête de votre logement marseillais !

Bon à savoir

  • À Marseille, le prix du m² vaut en moyenne 2 781 €

2. Primo-accédants : la ville de Marseille propose des aides

La ville de Marseille a mis en place deux aides pour permettre aux primo-accédants de devenir propriétaire d’un logement dans la cité phocéenne :

  1. Le Nouveau chèque premier logement (NCPL) : cette aide consiste en une subvention d’un montant de 2 000 à 4 000 €, d’un prêt à taux 0 % d’un montant de 10 000 à 20 000 €, ainsi qu’un prêt bancaire à taux encadré, sans frais de dossier et sans pénalité de remboursement anticipé. Vous pouvez prétendre au NCPL si vous achetez un logement neuf en tant que résidence principale, sous condition de ressources et selon la typologie du logement.
  2. Le Chèque accession rénovation (CAR) : cette aide consiste en une subvention de 6 000 à 10 000 € et un prêt bancaire à taux encadré, sans frais de dossier et sans pénalité de remboursement anticipé. Vous pouvez y prétendre si vous achetez un logement situé entre le 1e et le 6e arr, s’il constitue votre résidence principale, et si vous comptez effectuer des travaux de rénovation. Votre dossier sera étudié en fonction de vos ressources et de la typologie du logement.

Bon à savoir

Obtenez plus d’informations sur les aides octroyées par la ville de Marseille.

3. Cherchez le quartier marseillais qui vous correspond

Marseille est une ville hétérogène qui abrite une multitude de quartiers, d’ambiances et de paysages différents. Des 7e, 8e et 9e arr qui sont les quartiers les plus bourgeois, aux 13e, 14e et 15e plus populaires, vous trouverez une grande variété de quartiers. Mais au-delà de ces principes, vous devez prendre en compte également la desserte en transport, la densité des commerces, les écoles et les établissements qui vous intéressent pour vos enfants, ainsi que les infrastructures sportives, les espaces culturels, et pourquoi pas la proximité avec la mer. Essayez de hiérarchiser vos exigences afin de trouver le quartier qui cumule le plus d’avantages pour vous et votre famille, et faites des recherches. Baladez-vous dans ce quartier de jour comme de nuit, renseignez-vous auprès de la mairie sur les projets urbains en cours et à venir, et renseignez-vous également sur les prix de l’immobilier.

Bon à savoir

Posez-vous la question de savoir si vous souhaitez plutôt un appartement ou une maison, en sachant que les quartiers résidentiels qui abritent le plus de maisons se situent majoritairement en périphérie de la ville de Marseille.

4. Durant les visites, inspectez les moindres détails du logement

Vous avez enfin commencé à visiter des logements, et vous allez peut-être bientôt trouver le logement marseillais de vos rêves. Durant les visites, n’oubliez pas de tout inspecter avec précision : observez l’état des revêtements, des portes, des fenêtres, de la chaudière, de la toiture, et n’oubliez pas de jeter également un œil sur l’état de la tuyauterie et les équipements divers. Posez un maximum de questions au propriétaire et pensez à relever le montant des taxes locales, des charges de copropriété le cas échéant, prenez en compte l’exposition de la maison et l’état de l’isolation. N’hésitez pas non plus à tester les robinets, à ouvrir vous-même les portes et les fenêtres, sans oublier de jeter un œil attentif aux espaces extérieurs.

  • Vidéo : Que faut-il regarder lors d'une visite ?