Acheter un bien immobilier : tous les trucs pour bien négocier le prix

Acheter un bien immobilier : tous les trucs pour bien négocier le prix
partage(s)

Vous souhaitez acheter un bien immobilier à moindre coût car votre budget est restreint. Ouvrez l’œil, certains critères peuvent vous permettre une belle marge de négociation des prix.

Prenez en compte les aspects environnementaux

Le bien à lui seul ne suffit pas à déterminer sa valeur pécuniaire. Les alentours, les projets en cours dans la ville sont fondamentaux et peuvent constituer des arguments solides à faire valoir auprès du vendeur.

Si vous effectuez plusieurs visites et que vous percevez du bruit dans le quartier, vous pouvez légitimement entreprendre une discussion avec le vendeur. La notion de « bruit » étant cependant plutôt personnelle, nous vous conseillons de prendre en comptes les aspects suivants :

  • Le quartier abrite des restaurants, bars, discothèques et autres réjouissances sonores
  • Le bien se situe à proximité d’une route fréquentée (autoroute, voie rapide, périphérique, boulevard passant)
  • Vous entendez passer des avions fréquemment
  • Le bien se situe à proximité d’un champ d’éoliennes

Renseignez-vous sur les projets d'aménagements de la ville

Pensez à consulter le PLU (Plan Local d'Urbanisme) de la ville afin de prendre connaissance des aménagements urbains prévus à court ou moyen terme. En effet, si aucun élément ne vous donne matière à négocier le prix à l’heure où vous visitez un bien immobilier, des projets peuvent avoir été prévus par la mairie et ne voir le jour qu’une fois que vous aurez emménagé. Certains programmes mettent des années à aboutir, comme la construction d’une autoroute par exemple, il serait dommage que vous en ayez connaissance trop tard.

L'état de l'immeuble est un élément à prendre en compte

Si vous avez jeté votre dévolu sur un appartement, rapprochons-nous de celui-ci  pour observer l’état de la copropriété : l’aspect général de l’immeuble doit vous interpeller, car vous contribuerez à son entretien comme les autres copropriétaires. Demandez à consulter les 3 derniers procès verbaux d’Assemblée Générale de la copropriété : si des travaux sont prévus, sachez que ceux qui ont été votés par l’assemblée de copropriétaires restent à la charge du vendeur. En revanche, si des travaux ont été évoqués sans avoir été votés, ils seront à votre charge, et vous êtes en droit de demander la baisse du prix de vente de l’appartement.

Conseil SeLoger

Si vous souhaitez acheter un bien qui comporte quelques « défauts » vous permettant d’en négocier le prix, prévoyez de le rendre plus attractif une fois que vous y serez installé : le jour où vous voudrez le revendre à votre tour, il serait dommage que vous rencontriez des difficultés.

Les aspects inhérents au logement : chaque détail compte !

  • Demandez à déduire une partie du montant des travaux sur le prix de vente

Un logement dans lequel des travaux sont à prévoir représente un argument de poids. Ces travaux peuvent être multiples :

  • Travaux d’isolation : des à fenêtres à changer, des combles mal isolés.
  • Travaux de rénovation : un ravalement de façade, la réfection de la toiture, ou tout autre élément dans un état de délabrement.
  • Remise aux normes de l’installation électrique.
  • Installation d’un système d’aération le cas échéant.

Si vous avez le sentiment qu’un logement mérite quelques travaux, visitez-le avec votre artisan : celui-ci vous délivrera un devis et vous pourrez demander au vendeur de déduire tout ou partie du montant des travaux prévus sur le prix de vente.

  • En-haut ou en-bas de l'immeuble: vous pouvez en tirez une décote intéressante

Si vous souhaitez acheter un appartement, soyez attentif quant à sa place dans l’immeuble. S’il s’agit d’un appartement au rez-de-chaussée, sachez que sa valeur doit être d’environ 20 % inférieure à un appartement équivalent en étage. Et s’il donne sur la rue, il perd jusqu’à 40 %, c’est donc une occasion à saisir !

Il en va de même pour les appartements au dernier étage sans ascenseur : ces derniers atteignent une décote de 10 % environ pour un étage au-delà du troisième.

  • L'exposition et le vis-à-vis

Les biens qui ne sont pas idéalement exposés ou qui présentent un vis-à-vis vous offrent également un argument lors de la négociation. En effet, tous les logements ne bénéficient pas d’une exposition traversante est-ouest, et cela peut jouer sur la luminosité : le propriétaire ne peut l’ignorer.

« Faire des travaux nous est revenu moins cher »

« Il y a 3 ans nous n’avions pas les moyens d’acheter une maison avec la surface que nous souhaitions. Nous avons donc acheté une maison qui nécessitait des travaux de rénovation, le vendeur a accepté de nous la vendre à un prix très attractif. Finalement, nous avons gagné au change, car même en engageant des travaux, notre maison nous est revenue moins chère que prévu ! »

Nathalie, 36 ans

Pensez aux charges de copropriété

Le montant des charges est un élément trop souvent négligé par les futurs acheteurs. Si elles sont élevées, elles peuvent vous permettre de faire baisser le prix de vente. Notez bien que les charges seront bien plus élevées si vous achetez un appartement situé dans une résidence avec un gardien, un ascenseur, un jardin entretenu et un technicien de surface.

Les « biens brûlés »

Soyez rusé : vous pouvez facilement vous apercevoir qu’un logement est en vente depuis plusieurs mois et n’a pas trouvé d’acquéreur. Dans le jargon immobilier, on appelle cela un « bien brûlé », et en général le vendeur a tout intérêt à accepter la négociation du prix, car soit son projet de déménagement est repoussé depuis tout ce temps, soit il se retrouve en prêt relais et ne peut pas se permettre de garder son bien invendu indéfiniment !

Les points clés à retenir

  • Lors de vos visites, soyez très observateur : chaque détail compte et chaque détail est un argument lors de la négociation du prix de vente.
  • Gardez à l’esprit que ces "défauts" peuvent vous pénaliser au moment de revendre vous-même votre bien, alors regardez plus loin et n’hésitez pas à engager des travaux pour le rendre encore plus attrayant que lorsque vous l’avez acheté.

La rédaction vous conseille :