Il est encore possible de s’offrir une résidence secondaire à moins de 100 000 €

Il est encore possible de s’offrir une résidence secondaire à moins de 100 000 €
partage(s)

Vous faites partie des 70 % de Français qui rêvent d’une résidence secondaire mais votre budget est limité ? Découvrez quelles sont les régions qui vous permettent de concrétiser votre projet pour moins de 100 000 €.

Pour une résidence secondaire accessible, visez la campagne !

Si le marché des résidences secondaires a bien souffert avec la crise, cela a néanmoins permis de voir les prix chuter fortement. Depuis 8 ans, les maisons de campagne ont ainsi perdu environ 40 % de leur valeur. C’est donc précisément vers la campagne que vous devez vous tourner si vous souhaitez acquérir une résidence secondaire à moindre coût, mais soyez vigilant(e), car certains villages commencent à avoir la cote.

Bon à savoir

214 600 €, c'est le prix moyen d'une résidence en France. (Source LPI-SeLoger)

Il y a de bonnes affaires à réaliser dans Le Perche

Le Perche, une très belle région dans laquelle on trouve encore quelques biens avec jardin à moins de 100 000 €, même s’il faut admettre que l’offre est de plus en plus réduite, c’est donc le moment de vous lancer ! Ainsi, des villages comme Longny-au-Perche, Rémalard, Mortagne-au-Perche, Nocé ou encore Le Gué-de-la-Chaîne vous permettent encore d’acquérir une résidence secondaire dans un endroit plein de charme.

Manoir Normand - Basse Normandie
Un magnifique manoir à Mortagne-au-Perche. © Arthur Leroy/Iconotec

Vous avez un budget limité : bienvenue en Creuse

Pour les budgets les plus limités, la région à viser est naturellement la Creuse : une région rurale et reculée, parfaite pour passer des vacances reposantes et dépaysantes. Dans cette région, les biens se vendent en moyenne à 100 000 €, il est donc très facile de trouver une maison confortable et en bon état pour ce prix.

Bon à savoir

Si les acheteurs s’étaient détournés des résidences secondaires, aujourd’hui il est indéniable que le contexte est particulièrement favorable. Les acheteurs l’ont compris puisque le marché a repris des couleurs. Les prix sont encore abordables et les taux d’intérêt sont au plus bas. Bref, c'est le moment d'acheter.

Pour une maison en Normandie, visez les villages moins touristiques

La Normandie, et plus particulièrement dans les terres, car les biens qui se situent près de la mer sont plus prisés et, par conséquent, ils présentent des prix plus élevés. Ainsi, vous pouvez vous tourner vers Pont-Audemer, Carentan ou Barneville-Carteret, qui sont moins touristiques que Deauville, par exemple, et dont les prix sont encore raisonnables.

Une maison avec des travaux : 10 à 15 % réduction de prix

Lorsque des biens présentent des prix aussi bas, de l’ordre de 100 000 € ou moins, notez que les ventes ne tardent généralement pas à se réaliser, à condition que le prix du bien soit juste, car certaines maisons nécessitent des travaux et leur prix de vente mérite parfois d’être revu à la baisse. Ainsi, si vous êtes prêt(e) à acheter une maison qui nécessite d'importants travaux de rénovation, sachez que vous pouvez négocier le prix à hauteur de 10 à 15 % environ.

Maison de campagne
Pour une maison nécessitant des travaux, vous pouvez négocier le prix à hauteur de 10 à 15 %. © Monique Pouzet

Avant de signer, prenez en compte plusieurs points

Comme vous l’aurez compris, avec un budget de 100 000 € pour l’achat de votre résidence secondaire, vous pourrez difficilement vous permettre d’acquérir une maison dans un endroit prisé, ce qui signifie que la revente ne sera peut-être pas des plus rapides, mais cela signifie également que si vous avez prévu de mettre votre bien en location saisonnière, il sera peut-être difficile de trouver des locataires. N’oubliez pas de calculer la distance entre la maison que vous visitez et les commerces et commodités les plus proches, et évitez d’acheter une maison au bord d’une route très fréquentée.

Bon à savoir

Ne sous-estimez le budget que vous devez consacrer aux frais et à l’entretien courant, aux taxes et à l’assurance, etc.

La rédaction vous conseille :