Immobilier 2015 : c'est le moment d'acheter

Immobilier 2015 : c'est le moment d'acheter
partage(s)

Alors même que les conditions n’ont jamais été aussi favorables depuis des années pour les acheteurs, l’année 2015 va-t-elle enfin confirmer l’embellie attendue du marché de l’immobilier ?

À un marché essentiellement attentiste en 2014…

Les signes d’une contraction passagère du marché immobilier, tant dans l’ancien que dans le neuf, étaient déjà perceptibles en 2013 et sont devenus plus évidents encore en 2014. Un premier bilan pour l’année en cours, dressé au mois d’octobre par le Crédit Foncier et le réseau d’agences Guy Hoquet, table sur la vente de 700 000 logements environ d’ici la fin de l’année : un chiffre à comparer avec les 849 000 logements vendus en 2013, déjà en baisse de près de 10 % par rapport à 2012.

La conséquence directe de ce marché en repli est une baisse généralisée des prix, potentiellement très intéressante pour tous les futurs acheteurs : l'étude évoque ainsi une baisse moyenne de 1,2 % du prix au mètre carré, en France, sur les douze mois écoulés, pour atteindre 2596 €.

…vont succéder des conditions très favorables en 2015

Plusieurs motifs permettent légitimement d’espérer une embellie des transactions immobilières en 2015, et un retour en force des acheteurs. Une stabilisation des taux d’intérêt à leur niveau actuel, exceptionnellement bas (2,5 % en moyenne en novembre 2014), est attendue au moins jusqu’en milieu d’année. La stagnation des salaires et du pouvoir d’achat, par ailleurs, rend très peu probable une revalorisation des prix à l’achat. Les acquéreurs auront donc accès à un large choix de biens « dépréciés », à des conditions d’emprunt très favorables.

Quelques statistiques sur le marché de l'immobilier

  • En 2014, l’acheteur type a accès à une large gamme de biens. Il réalise, en conséquence, 48 % de visites en plus par rapport à son homologue de 2013.
  • Les vendeurs tentent de jouer la montre, mais doivent bien souvent céder. Le délai moyen de vente passe ainsi de 80 à 88 jours.
  • A Paris, le retournement est achevé. Le délai moyen de vente passe de 50 à 73 jours.

Vers un accès facilité à la propriété en 2015 ?

Avec la fin de l’ajustement du marché, 2015 pourrait marquer définitivement le retour des prix à des niveaux plus conformes aux moyens des acquéreurs. Pour la première fois depuis des années, l’effort financier consenti par l’acheteur pourrait même diminuer : en raison de la contraction du pouvoir d’achat, Nexity pronostique ainsi un recul de 2 % du budget moyen, à environ 223 000 €. L’apport personnel, dans les prochains compromis de vente, pourrait même connaître une décrue spectaculaire de plus de 10 %, pour repasser sous la barre moyenne des 40 000 €. Autant de facteurs essentiels pour réintégrer un grand nombre de foyers parmi les Français « éligibles » à la propriété. Certains acheteurs pourront par ailleurs profiter de la reconduction de dispositifs incitatifs gouvernementaux comme le PTZ+ et le prêt à l’accession sociale (PAS).

Prix bas et stables, taux d’intérêt plancher, marché pléthorique… 2015 pourrait enfin libérer les aspirations de tous ceux qui rêvent de devenir propriétaires au meilleur prix.

Les points clés à retenir

  • 2014 restera marqué par une contraction majeure du marché immobilier.
  • Ce nécessaire ajustement du marché laisse présager une embellie des transactions en 2015.
  • L’accès à la propriété, de ce fait, pourrait à nouveau se démocratiser.