L'Ile Maurice : un paradis fiscal

L'Ile Maurice : un paradis fiscal
partage(s)

Des paysages de rêve, des resorts d’immeubles et de maisons de grand luxe, une fiscalité parmi les plus attractives du monde pour les actifs ou les retraités dès l’instant où ils achètent un bien à plus de 365 000 €.

C’est une petite île plantée au milieu de l’Océan indien, à 12 heures de vol de la France, mais avec seulement deux heures de décalage horaire. Le dépaysement est assuré : de l'eau turquoise, des lagons, des poissons tropicaux, de la plongée sous-marine, de la pêche « au gros », des golfs et un climat sans grande amplitude thermique avec 36° en été et 21° en hiver. Le français et le créole y sont parlés couramment même si l’anglais fait office de langue nationale. De plus le coût de la vie s’avère environ 15 % inférieur à celui de la France.

Acheter obligatoirement dans les villages de luxe (IRS)

L’IRS, Integrated Resort Scheme, est un concept de village comprenant maisons, immeubles, hôtels 5*, restaurants, bars, activités ludiques et sportives, spa ou soins bien-être. C’est dans un des douze programmes IRS que compte l’ile Maurice qu’en tant que Français vous pouvez acheter. C’est à partir de cet achat d’au minimum 365 000 € ou 500 000 dollars US que vous obtiendrez le permis de résident mauricien qui vous permettra de bénéficier des avantages fiscaux.

Les IRS sont des emplacements de qualité très divers. Parmi les plus représentatifs, « Anahita » se situe sur la côte Est avec 231 hectares sur 6 kilomètres de côte protégée et un golf 18 trous. « Azuri », au Nord-Est de l’île, en bordure du lagon,  des plantations de mangrove et de la forêt, offre la particularité d’être ouvert à la clientèle internationale mais aussi aux Mauriciens, ce qui, selon Hugues Lagesse, en charge de l’opération, « assure une communauté culturelle ouverte et durable et un site animé même hors saison touristique ».

Conseils Seloger

Louer dans un IRS avant d’acheter  ! Cela vous permettra de juger par vous même de l’emplacement, de la qualité de la construction et de l’animation du resort.

Un marché porteur

« De nombreux français viennent s’installer  à Maurice. Qu’ils soient entrepreneurs, cadres supérieurs, pré-retraités ou retraités, ils jouissent des avantages fiscaux certes mais aussi ils bénéficient d’un cadre de vie et de maisons luxueuses et spacieuses dans lesquelles ils peuvent accueillir leur famille. Les biens situés dans une enveloppe comprise entre 800 000 et 1 200 000 € se vendent facilement, notamment les maisons dont l’offre diminue » constate Hugues Jannet, responsable de l’opération « Anahita ». Les prix de l’immobilier  dépendent de la qualité du site, de la qualité de la construction et des prestations mais aussi des surfaces, de la vue, de l’orientation, etc.

  • Dans l’opération « Azuri », une maison de 200 m² avec piscine se vend 525 000 € et un penthouse de 173 m² avec vue sur le lagon 575 000 €.
  • Dans  l’opération « Anahita », les produits les plus courants évoluent entre 700 000  € et 1 500 000 €. Pour 700 000 €, vous pouvez décrocher une villa jumelée de 190 m² sur jardin 250 m². Pour 1 500 000 €, c’est une maison de 350 m² sur une parcelle de 1 600 m². On peut aussi trouver un bien exceptionnel de 700 m² sur 3 000 m² de terrain, les pieds dans l’eau ou sur une plage privée.

Bon à savoir

Pour bénéficier de la fiscalité, vous devez produire une autorisation d’achat avec accord de réservation et le versement d’un acompte de 5 % et un permis de résidence et d’habitation après signature de l’acte de vente et du paiement d’une taxe de 52 000 €.

Une fiscalité très privilégiée

Selon le Board of Investment, (BOI), l’île Maurice figure dans le top 10 des meilleures destinations fiscales. En résidant dans l’île au minimum 6 mois et un jour, vous êtes imposé à 15 % seulement sur vos revenus déclarés à l’île Maurice et vous serez exonéré d’impôt sur la plus-value, d’impôt sur la fortune et de droits de succession pour vos descendants en ligne directe. Si vous avez choisi d’acheter à l’île Maurice tout en restant résident fiscal en France, en vertu de la convention de non double imposition entre la France et Maurice, le montant de votre investissement peut être sorti de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF).

Points clés à retenir

  • Payer un ticket d’entrée minimum de 365 000 € dans un IRS pour pouvoir devenir résident mauricien et profiter d’une fiscalité paradisiaque.
  • Louer avant d’acheter pour comparer et vous familiariser avec les coutumes locales.