Le marché immobilier à Reims

Le marché immobilier à Reims

La capitale régionale de Champagne-Ardenne occupe une situation privilégiée entre le Nord, l’Est et la région parisienne. Reims est idéale pour les jeunes actifs cherchant à accéder à la propriété sans trop s’éloigner de l’Île-de-France.

Premier pôle économique de Champagne-Ardenne, loin devant Troyes ou Châlons-en-Champagne, la ville de Reims continue à exercer une véritable attractivité. Près de 900 nouveaux logements, majoritairement des pavillons ou des appartements modernes, voient ainsi le jour chaque année dans le seul périmètre de Reims Métropole. La cité offre un cadre de vie agréable, à l’ombre de la célèbre cathédrale où de nombreuses têtes couronnées ont été sacrées. Les espaces verts et les grandes places piétonnes contribuent à donner de la valeur aux habitations de l’hyper-centre.

De nouveaux projets immobiliers en permanence

Stimulé par le grand projet d’urbanisme baptisé « Reims 2020 », le marché immobilier rémois se renouvelle constamment grâce à d’importants projets de construction. L’ancienne caserne du quartier Jeanne d’Arc laisse ainsi la place à 300 maisons de ville ou petites résidences neuves, tandis que le projet du quartier Dauphinot table sur plus de 600 logements. Sur le boulevard Lundy, les locaux des anciennes grandes maisons de champagne comme Lanson ou Piper-Heidsieck sont reconvertis en habitations haut-de-gamme, idéales pour des investisseurs.

Une ville accessible et proche de Paris

  • Depuis la mise en service du TGV Est, Reims n’est plus qu’à 45 minutes de Paris. Une véritable aubaine pour de nombreux actifs parisiens, qui choisissent d’effectuer le trajet quotidiennement.
  • Un tramway a été mis en service en 2011. Il s’ajoute aux réseaux de bus gérés par la TUR.
  • La circulation automobile est facilitée par un périphérique extérieur, en prolongement du nœud d’autoroutes formé par l’A4 et l’A26.

Les quartiers à conseiller à Reims

L’agglomération rémoise est plutôt cotée, ce qui implique des tarifs assez élevés par rapport au reste de la région de Champagne-Ardenne. Dans l’hyper-centre (près de la cathédrale et du quartier des Moissons), il faudra compter jusqu’à 2900 € le mètre carré pour un appartement, ou entre 2200 et 2500 € pour une maison de ville. Sans même parler bien sûr des biens d’exception, nombreux dans ces lieux au riche héritage historique.

Pour ceux n’ayant pas les moyens d’acheter dans le centre ou sur le boulevard Lundy, quelques quartiers plus excentrés et en pleine restructuration, comme Clairmarais ou Dauphinot, sont à conseiller. Les espaces verts et les petites résidences à taille humaine sauront y séduire les jeunes acquéreurs.

Les bourses les plus modestes pourront se reporter sur des quartiers moins cotés mais néanmoins dotés de beaucoup de charme. Les maisons de ville de La Neuvillette et Laon, en pierre de taille typique de la Champagne, pourraient prendre une certaine valeur à long terme.

Reims est une ville à la réputation volontiers bourgeoise et exclusive. La belle cité champenoise est pourtant résolument tournée vers l’avenir, et tend les bras aux nouveaux arrivants grâce à des programmes immobiliers compétitifs.

Les points clés à retenir

Reims est une ville à la réputation volontiers bourgeoise et exclusive. La belle cité champenoise est pourtant résolument tournée vers l’avenir, et tend les bras aux nouveaux arrivants grâce à des programmes immobiliers compétitifs.