Le guide de l'achat immobilier

Le taux révisable

Le taux révisable

Le taux révisable rencontre moins de succès que le taux fixe auprès des Français. La raison principale ? Son côté risqué.

La période actuelle n'est pas favorable aux taux révisables

Le taux révisable évolue en fonction d’un indice de référence (le plus souvent l’Euribor trois mois ou un an). Tous les ans, la banque regarde les fluctuations et les répercute sur la mensualité ou la durée de votre crédit, selon le type de formule proposé. Par exemple, si les taux montent fortement, la durée de votre crédit pourra s’allonger de deux ou trois ans. Si le taux baisse, l’effet inverse se produira. C'est là que se situe le risque. En optant pour un taux révisable, vous pariez sur une baisse des taux. Et actuellement, les taux étant au plus bas, le pari est plus que risqué.