Le guide de l'achat immobilier

Les différents professionnels de l’immobilier

Les différents professionnels de l’immobilier

Pour réussir votre recherche, rien ne vaut l'accompagnement d'un professionnel de l'immobilier, expert du marché, source de conseils et précieux appui pour la rédaction de la promesse de vente.

L’agent immobilier

Il est titulaire d’une carte professionnelle obligatoire depuis la loi Hoguet du 2 janvier 1970. Délivrée par la préfecture, elle justifie de l’aptitude à exercer la profession et induit une garantie financière protégeant l’acquéreur en cas de détournement de fonds de son indemnité d’immobilisation. Le montant de la garantie doit être affiché en agence et plus il est élevé, plus le professionnel peut recevoir de fonds lors de la signature de l’avant-contrat.

Le mandataire immobilier

Même si leurs missions sont proches, mandataire et agent immobilier n’exercent pas leur métier dans les mêmes conditions. Le mandataire immobilier ne réalise pas de transaction pour son compte et il doit être inscrit auprès du Registre Spécial des Agent Commerciaux. De plus, il ne dispose pas de la carte professionnelle mais il peut adhérer à un réseau pour utiliser la carte de l’agence partenaire.

Le chasseur immobilier

Le chasseur immobilier vous propose un accompagnement personnalisé, basé sur sa parfaite connaissance du marché local. Pour définir clairement votre projet, le chasseur s'attache à en savoir le plus possible sur vous, vos goûts ou encore votre mode de vie. Pour cela, il privilégie, le plus souvent, une rencontre à domicile afin d’établir une véritable relation de confiance et de trouver le logement répondant à l'ensemble de vos exigences, des plus basiques aux plus spécifiques.

Bon à savoir

Pour exercer, le chasseur immobilier doit obtenir un mandat exclusif de 3 mois, renouvelable par tacite reconduction.

Le notaire

Chargé de recueillir et contrôler les documents nécessaires à la vente, le notaire permet de rendre la vente opposable aux tiers, de prouver son bon déroulement et de la sécuriser. Cela se traduit par la publication des transferts de propriété à la conservation des hypothèques, qui officialise la vente. Son rôle ne se cantonne pas à l'authentification des documents car il conseille aussi les parties et les avertit de tout élément lui paraissant suspect.