Quelle est la meilleure saison pour acheter ?

Quelle est la meilleure saison pour acheter ?
partage(s)

Quand est-il recommandé d’acquérir un bien immobilier ? En été, en automne, au printemps ou bien en hiver ? Pour savoir quel est le meilleur moment pour acheter son logement, lisez ce qui suit…

Acheter votre logement au printemps : les prix sont élevés

Si vous envisagez de vous porter acquéreur/se d’un appartement ou d'une maison, sachez que c’est entre fin-mars et fin-juin que l’on trouve le plus grand nombre de biens sur le marché immobilier. En conséquence, c’est non seulement la période de l’année au cours de laquelle les prix affichés sont les plus élevés. Mais aussi celle où la concurrence entre les acquéreurs potentiels est la plus rude. En clair, en achetant au printemps, vous prenez un double risque : payer votre logement plus cher que si vous l’achetiez à un autre moment de l’année et vous voir préférer un autre acquéreur au cas où vous tenteriez de négocier le prix du bien. Un(e) futur(e) en vaut deux !

Bon à savoir

Entre fin-mars et fin-juin, c'est à cette période que l'on trouve le plus grand nombre de biens à vendre. 

Acheter en été permet de mieux négocier

Immobilièrement parlant, acheter au sortir du printemps revient à apprécier le calme après la tempête. Pourquoi ? Tout simplement parce que durant la période estivale, l’activité du marché immobilier retombe après avoir considérablement augmenté de mars à juin. En effet, la plupart des ventes estivales font en réalité suite à des compromis datant du printemps.

Mais en tant qu’acheteur, vous avez une carte à jouer. En effet, dites-vous que le ralentissement qui affecte l’activité immobilière en juillet-août peut vous permettre d’obtenir une « ristourne » sur des biens qui auraient été proposés à des prix plus importants quelques mois plus tôt. Sans compter que si l’offre en termes de logements est traditionnellement moins importante en été (pour cause de vacances, notamment), il en va de même de la demande. En clair, vous aurez moins à souffrir de la concurrence  - avec d’autres acquéreurs qui seraient intéressés par le même bien que vous - que de la chaleur !

En été, vous souffrirez moins de la concurrence…

… que de la chaleur ! ».

Acheter en automne : pas de compétition à redouter

L’activité immobilière ne redémarrant le plus souvent que progressivement - et timidement - à la rentrée (après une période estivale traditionnellement chargée en transactions), l’un des principaux avantages d’acheter son logement en automne tient au fait que vous n’aurez pas (ou peu) de concurrents face à vous. En clair, si le propriétaire de la maison de vos rêves tente de vous « mettre la pression » en vous conseillant fortement de vous « dépêcher de lui faire une offre au prix » parce que « vous n’êtes pas tout(e) seul(e) sur le coup », il y a fort à parier que c’est de l’intox… Pas de compétition à craindre en automne, donc. Et vous pourrez ainsi acheter sans pour autant vous précipiter.

Acheter en hiver : à vous les bonnes affaires immobilières

De décembre à février, question transactions immobilières, ce n’est pas franchement l’extase : peu de ventes d’appartements ou de maisons se font une fois l’hiver venu. Et nombreux sont les propriétaires dont les biens ne trouvent pas preneurs. L’offre tendant à largement dépasser la demande, il s’agit par conséquent d’une saison particulièrement propice à la négociation. Alors, profitez-en pour essayer d’obtenir une ristourne ! Et qui sait, dans sa hotte, le père Noël pourrait bien avoir le logement de vos rêves ?

Conseil SeLoger

Quelle que soit la saison, faites vous accompagner par des professionnels de l'immobilier. Grâce à leur expertise et à leur connaissance du terrain, eux seuls sont à même de vous accompagner dans votre projet. 

La rédaction vous conseille :