S'offrir un chalet à Courchevel ou à Megève, combien ça coûte ?

Un chalet ski aux pieds, doté du confort actuel, avec en plus une salle de jeux, un home cinéma, une cuisine pour accueillir un chef et organiser des diners exceptionnels, vaut une fortune. © HappyAlex
partage(s)

Courchevel, Megève, le charme de ce duo alpin, mêlant traditions et avant-gardisme, la qualité des biens immobiliers dans les quartiers privilégiés en font des stations où posséder un chalet est un luxe qui se paie cher, entre 2 et 25 M€. Pistes à suivre.

Dans le monde entier, Courchevel et Megève représentent les Alpes dans toutes leurs splendeurs et leurs diversités : chics, mondaines, familiales, sportives… Côté immobilier, une diversité de produits mais des prix toujours élevés compte tenu de la notoriété de ces stations. La palme d’or revient au chalet. Et sur ce créneau, aucune limite : de 2 millions à 25 M€, voire davantage pour des chalets qui font entre 100 et 1 000 m².  Cependant, la majorité des ventes se situe entre 2 et 5 M€.

Courchevel : le luxe au cœur des Trois Vallées

Située au cœur du plus grand domaine skiable du monde, les Trois Vallées, Courchevel est « the place to be » pour la clientèle française (29 %) et internationale. Une clientèle qui apprécie la qualité du domaine skiable, dévale les pistes mais goûte  aussi le luxe de l’après-ski :

  • 70 restaurants dont 7 étoilés Michelin.
  • 100 boutiques (couturiers et joailliers les plus célèbres).
  • 32 hôtels Spa.
  • 1 altiport.
  • 1 centre aquatique, l’Aquamotion de 15 000 m².

Le prix des chalets grimpe avec l’altitude

La station s’étend sur cinq niveaux d’altitude et cinq ambiances différentes. Globalement, les prix qui avaient flambé entre 2005 et 2013 se sont stabilisés, à quelques variations près. Le départ des milliardaires russes à 1850 fait baisser les prix et la recherche de quartiers plus paisibles, à moindre hauteur, les fait grimper.

  • Courchevel/Saint-Bon et Courchevel Le Praz :1100- 1300 m. Des villages calmes, résidentiels, loin de l’ambiance de 1 850 où l’on peut aussi profiter de son chalet l’été. Prix : entre 10 000 et 12 000 €/m².
  • Courchevel 1550 et Courchevel 1650 : à 1 550 vient de s’ouvrir l’Aquamotion ainsi qu’une télécabine reliant 1550 à 1850.  Prix : entre 12 000 et 20 000 €/m².
  • Courchevel 1850 : c’est le Courch’ de tous les superlatifs, là où il faut être vu. La Croisette est réhabilitée par Jean Michel Wilmotte, LVMH y ouvre un espace dédié à ses marques. C’est dans les quartiers Nogentil et Bellecôte que se trouvent les plus beaux chalets. Prix entre 25 000 et 45 000 €/m².

Sur Courchevel 1850, on assiste à un ralentissement des transactions et à une légère baisse des valeurs par rapport aux années précédentes où les prix s’étaient envolés. En revanche, sur Courchevel 1550 et 1650 où la demande augmente, les prix ont tendance à s’orienter à la hausse ».

Olivier Nicolai, John Taylor Courchevel

Megève : business et cocooning dans les chalets

La station, à basse altitude mais située sur le domaine skiable du Mont-Blanc a gagné ses lettres de noblesse voici bientôt 100 ans avec l’arrivée, en 1920, de la famille Rothschild. A l’inverse de Courchevel 1850 où le luxe est affiché dans les rues, Megève tient à garder son caractère villageois, secret, là où nombre de gros contrats d’affaires se signent : 70 % de la clientèle est francophone.  Ce qui ne l’empêche pas de jouer la carte du prestige :

  • 7 hôtels 5*.
  • Le premier hôtel « Four Seasons » d’une station de ski.
  • Un golf prochainement ouvert l’hiver avec green chauffant.
  • Un restaurant *** au Michelin, une « Folie Douce »…

Des prix immobiliers en fonction des quartiers

A la différence de Courchevel, il n’y a pas de grand écart d’altitude. La différence de prix se fait par rapport à la situation dans la station ou par rapport aux pistes. Les prix sont orientés à la hausse.

  • Mont d’Arbois et centre-village.  L’un est sur les hauteurs et ensoleillé où va s’ouvrir le « Four Seasons », l’autre dans l’authenticité du village près de l’église, des commerces, des restaurants. Des chalets individuels ou presque mitoyens, récents ou anciens mais tous aux normes d’aujourd’hui avec piscine, spa…Prix entre 12 000 et 25 000 €/m²
  • Jaillet/Demi-Quartier/Rochebrune. Longtemps considérés comme quartiers inférieurs, malgré une vue superbe sur le Mont-Blanc, ces secteurs prennent des couleurs et les valeurs des chalets sont sur une pente ascendante. Prix : entre 10 000 et 18 000 €/m².

Megève garde son authenticité et reste une valeur sûre recherchée par une clientèle française, suisse et britannique mais aussi polonaise et moyen-orientale. Le chalet, de 300 à 700 m², doit être récent avec des prestations de qualité  ».

Thibault de Saint-Vincent, PDG Groupe Barnes

La rédaction vous conseille :