Stations de ski : un marché immobilier avec des prix à plusieurs vitesses !

Avoriaz, bâtie de toutes pièces sur des falaises à 1 800 m d'altitude, affiche une forte identité architecturale et fête ses 50 ans. © dennisvdwater
partage(s)

Diversité des domaines skiables, multiplicité des stations de notoriété et d’altitude différentes font le succès de la montagne française. Les acquéreurs n’ont que l’embarras du choix pour trouver un bien ancien ou récent dont les prix grimpent avec la hauteur de la station.

Un marché qui offre un parc immobilier varié

Quel que soit le massif, il y a toujours des stations stars qui disposent de remontées mécaniques importantes et au débit accéléré, qui développent des activités après ski, qui disposent d’un centre animé, qui attirent donc une clientèle importante et qui offrent un parc immobilier varié. Pour l’acquéreur, c’est synonyme de choix dans le type de bien qu’il peut visiter et c’est une sorte « d’assurance » à la revente dans la mesure où il y a du turn-over dans la station. S’il veut louer quelques semaines par an, la fréquentation de la station par une clientèle étrangère lui assure un bon taux de remplissage.

meribel
Méribel est l'une des stations stars de la Tarentaise et elle attire de nombreux Anglais. © Nicolaï Korzhov

Bon à savoir

  • 350 stations de ski.
  • 28 581 ha de pistes aménagées.
  • 9 Mds d’€ générés par les activités touristiques en 2016.

Des prix immobiliers qui grimpent avec l’altitude

L’altitude rime avec enneigement et avec, en cas d’insuffisance, la possibilité de faire fonctionner les canons à neige. Elle assure aussi une diversité des pistes et s’adresse à tous les niveaux de skieurs. Les stations les plus élevées, notamment dans les Alpes, qui cumulent avec la notoriété internationale, voient leur prix immobilier atteindre des sommets. C’est le cas de Courchevel 1850, Val d’Isère, Méribel où le prix moyen, selon les notaires des deux Savoies, oscille entre 6 500 et 8 500 €/m² avec des pointes nettement plus élevées dans des quartiers privilégiés. La moyenne des prix est moins importante dans les grandes stations que sont les Menuires, la Plagne, les Arcs.. où le parc des années 70 domine.

vlathorrens-montagne2017
Val Thorens, la plus haute d'Europe, affiche des prix élevés mais moins chers que Courchevel ou Val d'Isère, plus chics. © Elisa Locci

Bon à savoir

Megève et Chamonix font figure d’exception. A moins de 1 000 m d’altitude, face au Mont-Blanc et à son superbe domaine skiable, elles sont mondialement connues et affichent un prix moyen fluctuant entre 6 000 et 7 600 €/m² selon les notaires. Elles enregistrent une forte poussée des prix depuis un an.

Des biens plus abordables en moyenne montagne

Le manque de neige ne semble pas trop pénaliser les stations de petite et moyenne montagne comme Samoêns, les Carroz d’Arâche, Valmorel, Champagny-en-Vanoise…dans les Alpes, Saint-Lary, les Angles dans les Pyrénées... La liaison de la station à un grand domaine skiable est un plus pour l’acquéreur. Encore que Valmorel, relié à aucun domaine, connait un vrai succès et un prix moyen à 4 500 €/m² !

valmorel-montagne2017
A moyenne altitude, Valmorel conjugue les plaisirs d'hiver et d'été. © Morane

 Les stations de moyenne altitude deviennent des stations de villégiature hiver comme été, très fréquentées par une clientèle locale qui s’y rend en week-end et en vacances ».

Gabriel Mingeon, directeur général de GSI