Copropriété : les aides à la rénovation des parties communes

Copropriété : les aides à la rénovation des parties communes
partage(s)

Votre copropriété nécessite des travaux d’amélioration ou de rénovation thermique ? Sachez qu’il est possible de prétendre à des aides pour financer les travaux des parties communes.

Les copropriétaires peuvent recevoir une aide directe

Les copropriétaires peuvent parfaitement faire une demande individuelle d’aide dans le cadre de la rénovation des parties communes ou des travaux de rénovation thermique, de même qu’il est possible que les copropriétaires se regroupent pour effectuer une demande d’aide commune, ce qui permet de simplifier les démarches. Les copropriétaires devront alors suivre la même procédure et répondre aux mêmes conditions que s’il s’agissait d’une aide pour leur propre logement, et le montant attribué sera calculé de la même façon, à savoir à partir de la quote-part de travaux de chacun des copropriétaires.

Anah - Financement projet énergétique
© Agence nationale de l'Habitat

Bon à savoir

Lors d’une demande groupée, si certains propriétaires-bailleurs se sont associés à la demande d'aide, ils devront alors signer une convention avec l’Anah pour pouvoir prétendre à ces aides.

L’aide au syndicat des copropriétaires 

Le syndicat des copropriétaires peut effectuer une demande d’aide si la copropriété se trouve dans une situation de grande difficulté et qu’elle fait partie d’un dispositif d’intervention de l’Anah, appelé « Opération programmée ». De même, l’aide au syndicat des copropriétaires peut être attribuée aux copropriétés concernées par une situation d’habitat indigne, un Plan de sauvegarde ou une administration provisoire. Sachez que l’Anah peut également financer des travaux dans les copropriétés qui ne présentent pas de difficultés particulières si le syndicat de copropriétaires en fait la demande.

Bon à savoir

L’Anah peut accorder une prise en charge de 50 % du montant des travaux HT, avec un montant maximum de 10 000 € par accès aménagé

L’aide Habiter Mieux de l’Anah pour les copropriétés fragiles

L’Anah a récemment présenté une toute nouvelle aide pour la rénovation énergétique des copropriétés, appelée « Habiter mieux ». Cette aide s’adresse aux copropriétés fragiles, et consiste en une prise en charge d’une partie du montant des travaux et de l’assistance à maîtrise d’ouvrage de la part de l’Anah. Elle peut aller jusqu’à 5 430 € par logement, et est attribuée, peu importe le revenu des occupants, sans prendre en compte leur statut de propriétaire ou de locataire. Il est donc temps pour les copropriétaires et les syndics d’inscrire les travaux de rénovation à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale !

Anah - Guide Habiter mieux
Découvrez le guide de l'Anah, en cliquant sur l'image. © Anah