Déménagement : vos témoignages les plus drôles

Déménagement : vos témoignages les plus drôles
partage(s)

Une belle mère qui tombe sur un carton rempli de Sextoys, un ami qui jette le mauvais sac à la poubelle… Chaque déménagement entraine son lot d’anecdotes. Des histoires à lire avant de déménager !

Mes fringues ont pué le poisson pendant des mois…

« Lorsque j’étais étudiant, je n’avais pas beaucoup d’argent (cela dit, maintenant que je bosse, je n’en ai pas beaucoup plus mais bon…). Du coup, pour trouver des cartons pour mon déménagement, c’était ‘’système D » » obligé. Pas question d’acheter un seul carton. Je me la suis donc jouée 100% récup’. Le hic, c’est que l’un des cartons que j’avais récupéré avait dû servir à contenir du poisson… Sur le coup, je ne m’en suis pas rendu compte. Et comme par hasard, ce sont mes fringues préférées qui ont été rangées dedans… Bilan, j’ai pué la morue à trois mètres à la ronde pendant des mois ! L’horreur ! »
Maud, 40 ans, Ouistreham (14).

C'est du cinéma

De nombreux films ont le déménagement (et les multiples péripéties qui en découlent parfois) pour toile de fond…

Le Carton (2004) de Charles Nemes avec Vincent Desagnat, Bruno Salomone. Un étudiant fait appel à ses potes pour l’aider à déménager… Il aurait mieux fait de se casser une jambe ! Voir la bande-annonce

Le Déménagement (1997) de Olivier Doran avec Dany Boon. Un déménagement qui tourne à la catastrophe. Hilarant surtout quand ça arrive aux autres. Voir la bande-annonce

Treize à la douzaine (2004) de Shawn Levy avec Steve Martin. Suivez les mésaventures de la famille Baker (Tom, Kate et leurs douze enfants !) qui quittent leur village pour partir à Chicago. Voir la bande-annonce

La prochaine fois, je ferai plus attention !

« Lors de mon dernier déménagement, je n’avais pas prévu assez de cartons. Du coup, j’ai eu la ‘’brillante idée’’ d’utiliser des sacs poubelle à la place. Et comme de bien entendu, dans l’affolement général, l’un de mes ‘’déménageurs’’ n’a rien trouvé de mieux que de balancer à la poubelle l’un d’entre eux, pensant qu’il s’agissait d’ordures… Sauf qu’à l’intérieur du sac-poubelle se trouvait en réalité mon pull préféré : 100% Angora et 100% introuvable… Snif ! »
Julie, 35 ans, Tours (37).

Un déménagement que je ne suis pas près d’oublier…

« Personnellement, je n’ai jamais aimé les déménagements. Du coup, quand j’ai quitté mon studio pour prendre un appart avec mon copain, j’ai eu l’idée d’écrire ‘’sextoys’’, ‘’fouets’’,  ‘’menottes’’ ou encore ‘’boules de geisha’’ sur certains cartons, histoire de faire marrer mes ami(e)s venu(e)s me prêter main forte. Sauf que je n’avais pas prévu que ma future belle-mère serait aussi de la partie… La honte ! »
Aurélie, 35 ans, Paris (75).

Les apparences sont parfois trompeuses

« Lorsque mon mec et moi avons emménagé ensemble, nous avons demandé à tous nos potes de venir nous filer un coup de main. Vu qu’on était grave à la bourre, on avait un peu bâclé les étiquettes en allant au plus pressé. Du coup, le carton contenant l’intégrale de la série 24 Heures Chrono s’est retrouvé avec juste un ‘’DVD X » (petite précision qui a son importance, mon mec s’appelle Xavier !) marqué dessus… Résultat, il est passé pour un gros obsédé aux yeux de tout le monde… Et moi, pour une fille hyper ouverte d’esprit… »
Camille, 27 ans, Paris (75).

J’ai failli avoir une attaque…

« Mon déménagement – qui aura duré presque toute une journée – venait juste de s’achever ! Tout le monde était épuisé. Sans parler de ceux à qui j’avais assuré – en toute mauvaise fois - que ce serait ‘‘l’affaire d’une petite heure grand max’’ et qui me lançaient des regards noirs… Bref, j’étais en train de me détendre (enfin !) quand un pote de mon mec (plus précisément, un pote du rugby, genre 110 kg à la pesée) s’est affalé sur le carton qui contenait mon ordinateur… Par précaution, j’avais pourtant pris la peine d’écrire en gros/rouge/souligné de partout « fragile » dessus… Mais par miracle (et grâce à une triple épaisseur de papier « à bulles »), mon ordinateur s’en est tiré sans une égratignure… Et moi avec la peur de ma vie ! »
Géraldine, 23 ans, Biarritz (64). 

Y en avait partout !

« C’est sûr, vu que j’avais passé les trois derniers jours (et les trois dernières nuits !) à faire des cartons ‘’non-stop’’, je ne devais plus avoir les idées très claires. Du coup, je n’ai rien trouvé de mieux que de ranger ma collection de 33 tours vinyles dans un carton qui contenait de la bouffe (histoire d’avoir un truc à me mettre sous la dent dans mon nouvel appart). Mais le pot de confiture de fraises devait être mal rebouché et son contenu s’est répandu partout… En l’espace d’un déménagement, Jimi Hendrix s’était métamorphosé en Charlotte aux Fraises… »
Julien, 50 ans, Bordeaux (33).

Leur site fait un carton !

À l’aide de quelques cartons de déménagement et de beaucoup d’imagination, une famille néo-zélandaise se met en scène et recrée les scènes mythiques de leurs films préférés… Cultissime ! http://cardboardboxoffice.com