Déménager dans une région inconnue : les clés pour choisir votre nouvelle ville

En France, 20 % des déménagements s'effectuent sur des distances supérieures à 200 kilomètres. © Gilles Lansard / Photononstop
partage(s)

Pour des raisons professionnelles ou tout simplement pour changer de vie, déménager dans une ville inconnue n'est pas évident. SeLoger vous donne les clés pour réussir votre installation.

Faites quelques recherches en amont de votre première visite

  • Le marché immobilier

Le marché de l’immobilier est très inégal selon les régions et les villes, voire selon les quartiers. N’hésitez pas à vous rendre sur le site de LaCoteImmo.com qui propose une estimation très précise des prix immobiliers dans toute la France.

  • Les impôts locaux

D’autres dépenses vont venir s’ajouter, notamment les fameux impôts locaux. Hélas, il existe de grandes disparités au niveau des impôts locaux, et même à quelques kilomètres seulement de distance, vous pouvez être surpris de l’écart observé. Nous vous conseillons de jeter un coup d’œil au site du Journal du Net, qui vous donne accès à des informations particulièrement détaillées au sujet des impôts locaux en France, ville par ville.

  • Les sites internet des mairies

Aujourd’hui, pratiquement toutes les villes alimentent régulièrement un site internet. N’hésitez pas à y faire un tour afin de prendre connaissance de certaines choses importantes à vos yeux : présence de crèches/assistantes maternelles ? clubs sportifs ? initiatives à l’attention des séniors ?

Et si vous partez dans une zone touristique ?

Si vous emménagez dans une ville touristique, prenez en compte le fait qu'il y a forcément une période dans l’année durant laquelle votre rythme de vie sera totalement différent. Vous aurez plus de difficultés à garer votre voiture, les commerces, les lieux culturels et de loisirs seront assaillis. Vous pourrez même observer une augmentation des prix dans les dépenses de la vie quotidienne (courses, loisirs etc).

Bon à savoir

Il existe des aides à la mobilité selon les profils (actifs, demandeurs d’emploi, familles, étudiants) mais également selon les régions :

  • Si vous êtes demandeur d’emploi, le Pôle emploi finance des aides à la mobilité, renseignez-vous auprès de votre agence.
  • Il existe également des aides pour les étudiants selon les collectivités. Pour cela, il faut vous adresser au bureau d’accueil de votre université.
  • Enfin, la CAF attribue une prime de déménagement aux familles selon certains critères, vous pouvez les contacter afin de demander plus de précisions concernant les conditions d’attribution.

La clé du succès : organisez-vous  

  • Gérez bien les visites

Bien entendu, vous allez devoir organiser des rendez-vous afin de visiter des logements en vue de votre arrivée. Essayez de regrouper un maximum de visites sur une journée autant que faire se peut, car les déplacements s’avèrent fatigants, prenants et coûteux. Ne vous épuisez pas totalement avant même le déménagement !

  • Prévoyez un logement en location pour les premiers temps

Faisant suite au précédent conseil, nous vous recommandons de prévoir un logement en location les premiers temps. Cela vous permettra de vous rendre compte de ce que représente concrètement la vie quotidienne dans ce nouvel environnement, tout en vous laissant la possibilité d’en changer facilement en cas de déconvenue. En général, les déménagements font suite à un changement de travail, laissez-vous le temps de la période d’essai pour prendre vos marques.

  • Pensez au calendrier scolaire

Si vous avez des enfants, concevez qu’ils ne doivent pas subir ce déménagement, ils doivent l’accepter et même se l’approprier. Pour ce faire, essayez autant que possible de respecter le calendrier scolaire. Il sera toujours plus facile pour eux de reprendre le chemin des cours en début d’année scolaire ou après des vacances, et toute la famille ne s’en portera que mieux.

« Nous avons loué quelques temps avant d'acheter notre maison »

« Pour notre déménagement, nous avons fait le choix de louer un appartement quelques mois, le temps de cibler plus précisément le lieu où nous voulions acheter. Nous ne regrettons pas ce choix qui nous a permis d'être sûrs de nous. »

Angélique

Une fois en immersion...

  • Visitez la ville à plusieurs heures de la journée et à plusieurs moments de la semaine

L’ambiance peut s’avérer très différente selon le moment où vous avez effectué votre visite. Montrez-vous exigeants, tendez bien l’oreille car certains bruits peuvent ne pas vous avoir interpellé comme celui du passage des avions, des restaurants ou des bars qui restent ouverts tard dans la nuit.

  • Quid des transports en commun ?

Si vous souhaitez compter sur les transports en commun pour tout ou partie de vos déplacements, assurez-vous que vous pourrez le faire sans encombre. Il existe de fortes inégalités à ce niveau selon les villes. Certaines proposent un large réseau de transports en commun tandis que d’autres ne sont pas aussi bien desservies, et la fréquence varie tout autant. Durant votre journée en immersion, faites quelques trajets qui vous seront utiles en empruntant ces moyens de transport.

  • Et les commerces ?

A l’image des transports en commun, toutes les villes ne sont pas aussi bien pourvues au niveau des commerces : leur proximité, leur diversité et leurs horaires d’ouverture varient beaucoup d’un endroit à l’autre. Cela pourrait bouleverser vos habitudes, pensez-y !

Les points clés à retenir

  • Changer de ville et à plus forte raison de région, peut s'avérer être une aventure réussie, pour peu que l’on soit bien préparé et correctement informé de l’endroit où l'on va emménager.
  • Organisez-vous soigneusement afin de préserver votre énergie et l’entente au sein de la famille.
  • Une fois en immersion, gardez un regard critique et projetez-vous au mieux dans cet environnement.