Aix-en-Provence offre un cadre de vie exceptionnel

Aix-en-Provence offre un cadre de vie exceptionnel
partage(s)

L’ancienne capitale de la Provence continue à susciter la convoitise de bon nombre de primo-accédants et d’investisseurs. Aix, ville universitaire, offre en effet un cadre de vie exceptionnel, qui se reflète sur les prix de l’immobilier.

Aix-en-Provence, avec une population estimée à environ 140.000 habitants, est la deuxième agglomération des Bouches-du-Rhône, juste après Marseille. Elle bénéficie depuis des siècles d’un profil de ville étudiante et attire de ce fait un grand nombre d’investisseurs dans son centre-ville. Mais cette ville thermale tire aussi son dynamisme d’un fort potentiel touristique : le centre-ville piétonnier et les nombreux monuments historiques qui le parsèment ont tout de la carte postale provençale. Les bâtiments, d’une couleur jaune caractéristique, ont su conserver tout leur cachet et cachent de nombreux appartements de standing et des surfaces plus petites.

Un parc immobilier assez homogène

Les logements d’Aix-en-Provence, au nombre d’environ 77 000 au dernier recensement de 2007, sont constitués à 80 % d’appartements. Les maisons de ville sont donc rares, mais pas entièrement introuvables : certains quartiers périphériques comme Pigonnet ou Saint-Mître peuvent proposer quelques offres en la matière. Dans l’ensemble, et même si les zones extérieures se garnissent de plus en plus de résidences modernes (comme par exemple à Duranne), le parc immobilier de la ville reste élégant et homogène, dans un style volontiers baroque et italien.

Chiffres clés

  • Les prix sont très élevés. Comptez 4000 à 5000€ le mètre carré pour des biens offrant des prestations de qualité.
  • Les résidences principales continuent à représenter 90 % du parc, malgré l’engouement de riches étrangers pour la ville.
  • 36 % des habitants sont propriétaires de leur logement.

Des transports adaptés aux piétons

Du côté des transports en commun, aucune inquiétude à avoir : les vingt-six lignes du réseau « Aix en bus », desservies quotidiennement, suffisent à rejoindre la totalité des quartiers d’Aix-en-Provence. Des vélos sont également disponibles en libre service. Une gare routière permet par ailleurs de rallier les nombreux bourgs typiques du pays d’Aix. La ville est reliée par le TGV à Paris en seulement trois heures. Quant à la voisine marseillaise, vingt minutes de TER suffisent pour rejoindre le centre-ville ou l’aéroport Marseille-Provence.

Les quartiers aixois à privilégier

Les prix sont globalement élevés, qu’il s’agisse du centre-ville proprement dit ou des communes de la périphérie comme Couteron, Les Milles, Puyricard ou Luynes. Mais le quartier le plus chic reste sans conteste les Allées provençales : un secteur proche du centre mais au calme, et regorgeant de lotissements neufs et de haut standing. Le quartier de La Torse présente sensiblement la même population aisée. Les acquéreurs moins fortunés peuvent se tourner vers Pigonnet et Saint-Mître. Les étudiants, quant à eux, auront bientôt l’embarras du choix grâce au « plan campus » dans les quartiers sud et à la création de 1500 nouveaux logements.

Bourgeoise et exclusive, Aix-en-Provence l’est assurément, surtout si on la compare à sa grande voisine marseillaise. La ville, très jeune, présente pourtant de nombreuses autres facettes et permet d’investir dans de nombreux quartiers en plein devenir.

Les points clés à retenir

  • Le marché immobilier aixois est dopé par la présence de près de 30.000 étudiants.
  • Les appartements aixois se divisent entre immeubles historiques baroques et lotissements neufs en périphérie.
  • Proche de la côte, la ville offre toutes les facilités de transport au quotidien.