Expatriés : 5 preuves que vous pouvez investir dans l’immobilier à distance

Expatriés : 5 preuves que vous pouvez investir dans l’immobilier à distance

Vous êtes actuellement à l’étranger et vous souhaitez investir dans l’immobilier en France ? Sachez que vous pouvez tout à fait franchir toutes les étapes de l’achat et de la gestion locative à distance, sans avoir besoin de vous déplacer.

1. En tant qu'expatrié, vous pouvez emprunter depuis l’étranger

Même en tant qu’expatrié, il est tout à fait possible pour vous d’emprunter auprès d’un établissement français. Vous devrez fournir des documents complémentaires et remplir des conditions différentes par rapport aux résidents français, mais il est possible d’obtenir un crédit immobilier pour financer l’achat d’un logement. Notez toutefois que les taux d’intérêt qui vous seront proposés seront plus élevés, vous devrez ainsi compter en moyenne entre 0,20 et 0,50 % supplémentaires, mais cela ne rend pas l’opération dissuasive pour autant.

2. Vous n’êtes pas contraint de rentrer en France pour conclure une vente

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas obligatoire d’être présent lors de la conclusion de la vente, même lors de la signature de l’acte de vente. En effet, vous avez le droit de mandater une autre personne à qui vous allez accorder votre procuration pour la signature de l’acte authentique, de même qu’Internet a permis de démocratiser la signature électronique. Vous pouvez donc accomplir tous les actes vous permettant d’acheter un logement à distance, depuis la recherche du logement et jusqu’à la signature de l’acte de vente, sans avoir à vous déplacer une seule fois.

Bon à savoir

Sachez que des sociétés se sont spécialisées dans l’accompagnement et le conseil des expatriés qui souhaitent investir en France, n’hésitez pas à les contacter pour bénéficier de leurs services.

3. Il est possible d’acheter sans même avoir visité

Comme pour la conclusion de l’acte de vente du bien, les visites peuvent être désormais effectuées à distance. Grâce aux plans détaillés, aux photos voire aux visites virtuelles qui s’effectuent directement sur Internet, vous n’avez plus besoin de vous déplacer pour être certain que le bien vous convient. Vous pouvez également vous procurer un certain nombre d’informations à distance : les procès-verbaux d’assemblées générales, les renseignements au sujet du quartier, etc. De plus, vous pouvez également mandater une personne de confiance ou un professionnel pour effectuer les visites à votre place : établissez vos critères incontournables, décrivez le bien qui vous correspond, et laissez le mandataire sélectionner et visiter à votre place, il pourra ainsi vous faire un compte-rendu et vous aider à faire votre choix.

4. Vous pouvez bénéficier des dispositifs de défiscalisation

Si les dispositifs de défiscalisation sont intéressants pour les résidents français, ils le sont tout autant pour les expatriés qui investissent à distance. Ainsi, vous pouvez par exemple opter pour le régime d’imposition LMNP (loueur meublé non professionnel) qui vous permettra de bénéficier d’un abattement de 50 % sur vos recettes au régime forfaitaire, ou de déduire l’ensemble de vos charges et amortissements de vos recettes, en optant pour le régime réel. Si vous investissez dans un logement dans l’ancien, vous pouvez également opter pour le déficit foncier. 

Bon à savoir

Confier la gestion locative à un professionnel tel qu’un agent immobilier vous coûtera en moyenne 6 à 9 % HT de vos recettes annuelles.

5. La gestion locative est tout à fait réalisable à distance

Enfin, après avoir investi dans votre un logement, il va falloir le mettre en location et vous charger de la gestion locative. Mais là encore, vous n’êtes pas contraint d’être sur place pour vous en occuper : vous pouvez par exemple faire appel à une agence immobilière à qui vous allez déléguer la gestion locative, moyennant une commission forfaitaire. Ce sont les agents immobiliers qui vont s’occuper de mettre le bien en location en publiant des annonces, qui vont réceptionner et trier les candidatures, sélectionner le meilleur candidat et gérer la location (réaliser l’état des lieux d’entrée et de sortie, réceptionner des loyers, délivrer les quittances de loyer, etc).