Gagnez de l'argent avec votre logement

Gagnez de l'argent avec votre logement
partage(s)

Votre logement peut vous rapporter gros ! Pour amortir le coût de votre habitation, vous avez le choix entre plusieurs options. De la location d'une chambre en passant par l'installation de panneaux solaires, découvrez six astuces pour arrondir vos fins de mois.

1 - Louez une chambre vide à l'année

Pas besoin d'être multi-propriétaire pour devenir bailleur ! Tout espace non exploité dans votre logement, par exemple la chambre d'un enfant qui vient de quitter le nid familial, peut être mis à contribution afin de vous rapporter un petit loyer tous les mois. La location d'une pièce à l'année, pourvu qu'elle appartienne bien à votre résidence principale, est traitée en plus avec une certaine bienveillance par le fisc. En 2014, il était ainsi possible de toucher jusqu'à 760 € sur l'année en franchise de toute imposition.

Il n'a jamais été aussi facile d'accueillir des locataires chez soi. La multiplication des sites Internet spécialisés et sécurisés, au premier rang desquels figure le géant Airbnb, vous offre une grande réactivité et vous permet de sélectionner le candidat idéal en toute transparence. Mais il est également possible d'économiser la commission perçue par ces sites en optant plutôt pour des sites de petites annonces gratuites.

Lire aussi : Exonération d'impôt en 2015 : louer une partie de votre résidence principale

Vous êtes locataire ?

Attention : à moins de pouvoir justifier d'une autorisation expresse et écrite de la part de votre propriétaire, vous ne pourrez malheureusement pas sous-louer tout ou partie de votre logement. Une telle pratique, réalisée en clandestinité, vous exposerait à la résiliation du bail.

2 - Essayez la location saisonnière

Selon la configuration du logement et surtout son implantation géographique, il pourrait s'avérer plus judicieux et plus rentable de vous tourner vers la location saisonnière pour touristes. Les maisons et appartements en bord de mer ou dans certaines zones naturelles touristiques (Périgord, Camargue, Vercors...) se prêtent particulièrement bien à l'exercice, notamment en haute saison, lorsque vous-même partez en vacances ! Et si vous avez la chance de posséder un logement à Paris, il se louera facilement, en tout ou en partie, pendant toute l'année et à des tarifs très attractifs. Là aussi, les plates-formes en ligne se révèleront une aide précieuse.

Les revenus tirés de la location saisonnière sont considérés par le Trésor public comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). En-dessous d'un certain seuil de chiffre d'affaires par an (actuellement 32 900 €), le régime micro-entreprise s'applique et vous fait bénéficier d'un abattement généreux de 50 % avant imposition.


 La location saisonnière peut s'avérer une bonne solution pour rentabiliser votre habitation.

3 - Accueillez des affiches publicitaires

Vous croisez tous les jours, sur votre route, des panneaux publicitaires apposés sur les façades de maisons particulières ou des terrains privés. Pourquoi pas vous ? Si votre propriété est située en bordure d'un axe très passant, par exemple à l'entrée d'une grande ville ou en direction d'une zone commerciale de grande importance, les régies publicitaires et les sociétés d'affichage pourront se montrer très intéressées par l'installation d'un support sur l'un de vos murs ou sur votre terrain. La rémunération, en retour, est variable et peut se compter en centaines ou en milliers d'euros tous les ans.

Vrai ou faux : je suis entièrement libre d'installer un panneau publicitaire chez moi ?

FAUX : chaque commune est régie par des règles plus ou moins strictes en matière de supports publicitaires, allant d'une liberté totale à l'interdiction pure et simple pour des raisons esthétiques. Dans tous les cas, renseignez-vous en mairie avant d'entreprendre quoi que ce soit.

4 - Devenez producteur et revendeur d'électricité

Vous habitez dans une région jouissant d'un taux d'ensoleillement adéquat, et vous disposez d'un pan de toiture orienté plein sud ? L'installation de panneaux photovoltaïques vous permet non seulement d'assurer votre autosuffisance en électricité pendant une bonne partie de l'année, mais aussi de revendre le surplus d'énergie produite à EDF, à un tarif particulièrement intéressant. Au 1er janvier 2015, les contrats de revente conclus, et dont les tarifs sont ensuite fixés pour 20 ans, rapportent 0,2655 € du kilowatt-heure pour une puissance comprise entre 0 et 9 kilowatt-crête.

Avec une production annuelle d'énergie qui peut, dans de bonnes conditions, aller au-delà de 3000 kWh, il est donc possible de tirer plus de 700 à 800 € chaque année de vos panneaux, ce qui contribuera à les rentabiliser en une dizaine d'années environ.


L'installation de panneaux solaires pourra vous faire gagner jusqu'à 800 € par an.

5 - Envisagez un projet de chambre d'hôtes

Transformer une partie de votre résidence principale en chambre d'hôtes suppose bien sûr un fort engagement personnel, qu'il s'agisse de l'investissement financier initial ou du service à assurer par la suite pour vos clients. C'est la raison pour laquelle beaucoup y voient l'occasion de changer de vie et d'orientation professionnelle.

Si l'activité vous attire et que vous vivez dans un environnement agréable, n'hésitez plus ! Contre un investissement moyen estimé entre 10 000 et 15 000 € pour l'aménagement d'une chambre et de ses équipements (salle d'eau attenante, isolation acoustique, sans oublier la salle de restauration...), vous pourrez ensuite facturer facilement 50 € par nuitée, voire au-delà. Certaines collectivités territoriales, au travers de leurs services dédiés à la promotion touristique, sont par ailleurs susceptibles de vous proposer des subventions : renseignez-vous au moment de l'élaboration du projet, car un coup de pouce peut s'avérer inestimable.


Vous pourrez facilement facturer votre chambre d'hôte 50 € par nuitée.

6- Faites de votre logement un décor de cinéma

Contrairement à une idée répandue, les décors de tournage recherchés par les réalisateurs ne se limitent pas aux résidences somptueuses et autres châteaux restaurés. Le scénario peut aussi impliquer des scènes tournées dans des lieux plus « ordinaires », comme un appartement ou un pavillon. Tout propriétaire intéressé et cinéphile dans l'âme est libre de soumettre la candidature de sa propriété auprès de la Commission nationale du film, et d'attendre que des offres lui soient faites.

Les chances d'être retenu seront plus grandes si vous habitez en région parisienne ou une zone côtière, si votre logement dispose d'une superficie minimale pour accueillir l'équipe (soit au moins 100 m²) et si, par ailleurs, votre voisinage présente des facilités de stationnement. Au final, le tournage peut vous rapporter entre 1000 et 3500 € par jour, qui feront l'objet d'une imposition en tant que revenus fonciers.

Les points clés à retenir

Gagner de l'argent avec sa résidence principale, c'est possible ! Bien loin du gouffre financier qu'on imagine trop souvent, votre logement a de multiples ressources insoupçonnées qui lui permettront de s'autofinancer en partie, et d'alléger la charge qu'il représente pour votre budget !