Immobilier à Valence : un logement aux portes du Midi

Immobilier à Valence : un logement aux portes du Midi

La plus grande ville de la Drôme, qui s’étale le long du Rhône, constitue un carrefour incontournable entre la région lyonnaise et la Côte d’Azur. Malgré les nombreux projets d’embellissement du centre-ville de Valence, l’immobilier y reste assez accessible.

Valence : la porte du Midi de la France

Cinquième pôle urbain de la région Rhône-Alpes avec ses 64 803 habitants et les quelques 127 000 habitants de son agglomération élargie, Valence mérite à coup sûr son surnom de « porte du Midi de la France ». A cent kilomètres de Lyon et Grenoble, elle constitue en effet une étape importante sur l’axe rhodanien en direction du sud du pays. Outre sa vocation de nœud logistique, Valence cultive son dynamisme économique grâce à un port commercial, un réseau universitaire de renom et des entreprises innovantes dans le domaine de l’aéronautique, de l’électronique ou de l’agroalimentaire.

Des projets d’aménagement d’une rare ambition

La municipalité de Valence pourrait, dans un avenir proche, consacrer une grande part de son énergie et de ses ressources à la réhabilitation des berges du Rhône, actuellement occupées par l’autoroute A7. Le projet d’enfouissement partiel des voies conduirait à la création d’un nouveau quartier à deux pas du centre-ville. D’autres projets en cours contribuent à dynamiser le marché local de l’immobilier neuf : ainsi dans le quartier Hugo-Provence, où d’anciennes friches vont donner naissance à plus de 200 logements, ou dans les Hauts-de-Valence, avec la reconstruction de nombreuses résidences à Le Plan et Fontbarlettes.
 

L’immobilier valentinois en quelques chiffres

  • Les appartements se négocient, en 2014, à des tarifs très intéressants : environ 1 750€ le mètre carré. Le neuf peut toutefois grimper à plus de 3 000€.
  • Les maisons, assez rares, sont plus proches des 2 000€ par mètre carré en moyenne.
  • 43,1 % des 30 640 résidences principales sont possédées par leurs occupants.

Transports : Valence, une ville-étape emblématique

Valence est desservie sur l’axe nord-sud par l’autoroute A7, qui relie d’un côté Lyon et de l’autre Avignon, puis Marseille, cette dernière étant située à 220 kilomètres au sud. L’A49, quant à elle, est une diagonale qui permet de rejoindre Grenoble. L’offre ferroviaire est pléthorique : outre les TGV et TER qui desservent la gare centrale de Valence, la LGV Méditerranée fait une halte à Valence-TGV, située à seulement onze kilomètres au nord-est : la ville est ainsi à deux heures de Paris. Les transports en commun de l’agglomération sont assurés par le réseau Citéa.

Les meilleurs quartiers valentinois

Avec une bonne vingtaine de quartiers tous très différents, les acheteurs ont l’embarras du choix. Les meilleurs tarifs peuvent se trouver au nord, dans des secteurs un peu plus populaires tels que Fontbarlettes, La Chamberlière ou Polygone. Les quartiers sud sont un peu plus cotés, notamment Mannet, Lautagne et Fontlozier. L’immobilier ancien vous offre ses meilleurs atouts dans le vieux Valence et dans les autres quartiers centraux, comme Gare et Victor Hugo.

Valence est une ville très agréable, qui offre à ses habitants et à ses visiteurs une ambiance typiquement méridionale. Proche des grands axes, très dynamique, peu onéreuse, elle constitue une adresse convoitée par de nombreux primo-accédants ou investisseurs.

Les points clés à retenir :

  • Valence est une ville importante, servant d’interface entre la région lyonnaise et le Midi.
  • L’immobilier neuf y est favorisé par d’ambitieux projets d’aménagement.
  • Avec sa vingtaine de quartiers, Valence est une ville riche et polymorphe.