Le parking, un très bon placement pour compléter ses revenus !

Le parking, un très bon placement pour compléter ses revenus !
partage(s)

Une mise de fonds modeste, un rendement avoisinant les 7 % et peu de contraintes. Rares sont les placements immobiliers qui cumulent ces atouts. Investir dans des places de parking, le vrai un bon plan !

Acheter un parking est un « petit » placement...

Au même titre que les chambres de service, le parking rentre dans la catégorie des petits placements. Ceux qui ne demandent pas de débourser une somme trop importante et peuvent parfois s’envisager sans crédit. Mais à la différence d’une chambre de bonne, le contrat passé entre le propriétaire et le locataire est un contrat de droit civil, nettement plus souple que celui des rapports locatifs.

Le retour sur investissement est de l’ordre de 7 à 9 % par an. Pour percevoir l’équivalent d’un loyer d’habitation, il faut cependant acquérir plusieurs parkings, ce qui demande une rigueur de gestion et passe par un professionnel ».

Benjamin Combe, directeur des ventes à Montpellier chez Foncia

Un achat simple et rentable à condition d'observer quelques règles

C’est un achat immobilier. En tant que tel il doit être gardé quelques années pour amortir les frais d’acquisition liés aux droits de mutation versés à l’Etat. Ceux-ci sont plus importants sur des petites sommes.  Pour lisser les frais d’acquisition, et dans la mesure de son budget, il peut être intéressant d’en acheter deux ou trois. Avant d'investir dans un parking, il faut toutefois observer quelques règles élémentaires :

  • Rechercher les quartiers où les immeubles étaient édifiés sans parking. Le prix d’achat sera plus élevé mais le loyer va aller de pair.
  • Quadriller le secteur où vous voulez acheter. Consulter les agences immobilières et les services d’urbanisme pour connaître les projets de construction à venir.
  • Acquérir plusieurs places de parking pour amortir les frais d’achat et pour gonfler les revenus en diversifiant les risques.

Attention : Eviter les abords de nouveaux quartiers alliant bureaux et logements où les places de parking sont acquises par les propriétaires occupants et peuvent être louées aux entreprises locales.

Bon à savoir

Les revenus procurés par la location sont des revenus fonciers. Si ces revenus sont inférieurs à 15 000 € par an, l’investisseur bénéficie alors du régime du micro-foncier et d’un abattement forfaitaire de 30 % sur ces revenus. 

Les centre-villes affichent des prix élevés comme les logements

En centre-ville, les places de parking s’y font rares, même dans des parkings publics ! Les prix suivent la loi du marché, celle de l’offre et de la demande. Difficile donc de donner un prix, celui-ci dépendant de l’emplacement, des besoins du secteur. Quand la demande est là face à une offre restreinte, les prix s’emballent, avec un plus dans les quartiers anciens à forte densité. Mais cela peut se jouer à quelques rues près. Enfin, le box, parking fermé, s’achète et se loue plus cher. Dans une copropriété, pour transformer la place en box, il faut compter 2 500 € de travaux mais aussi demander l’accord de la copropriété et remplir des conditions techniques.

Prix d'un parking

  • 10 000 à 100 000 € à Paris.
  • 8 000 à 40 000 € à Lyon.
  • 6 000 à 30 000 € sur Marseille, Lille, Nantes.
  • 5 000 à 15 000 € sur Angers, Béziers.

Avantage d'une place de parking : louer facilement et sans contrainte

Le contrat de location n’est pas obligatoire mais il est recommandé d’autant qu’il n’est pas contraignant. En effet, dans ce contrat de droit civil (article 1414 et suivant du Code civil)) et non du droit relatif aux rapports locatifs régis par la loi de 1989, les rapports entre le propriétaire et son locataire sont beaucoup plus souples :

  • Pas de plafonnement de loyer, mais un montant fixé librement entre les parties.
  • Un dépôt de garantie, le plus souvent d’un mois.
  • Un bail résilié automatiquement après un mois d’impayé de loyer par le locataire.
  • Un préavis donné librement par chaque partie, à échéance du bail.
  • Le paiement de la taxe d’habitation seulement si le parking est situé à plus d’un Km de distance du lieu d’habitation du locataire.

Bon à savoir

L’accessibilité du parking est importante : hauteur et largeur de la rampe pour convenir autant à une « Smart » qu’à un  4x4, taille de la place pour manoeuvrer avec une grosse voiture sans la rayer, proximité de l’ascenseur ou de l’escalier de sortie, sécurité avec temporisation de la fermeture de la porte d’accès, vidéo-surveillance…