Marseille XVe : l'arrondissement le moins cher

Marseille XVe : l'arrondissement le moins cher
partage(s)

Le XVe arrondissement, dans les quartiers nord de Marseille, s’impose comme le secteur le moins cher de toute la ville, et comme l’un des moins courus. Des coins préservés permettent pourtant d’y réaliser de belles opérations, dans le neuf comme dans l’ancien.

Résidentiel et populaire depuis plus d’un siècle

Comme tous les arrondissements des quartiers nord, le XVe se distingue par sa taille importante et une population assez élevée. Près de 80 000 habitants se répartissent dans un total de onze quartiers, qui s’étalent eux-mêmes sur 17 kilomètres carrés. Certains, comme La Calade, Saint-Louis, Les Crottes ou La Cabucelle, sont proches du centre-ville et disposent même d’une ouverture sur le littoral. D’autres, comme Les Aygalades, Verduron ou Notre-Dame-Limite, sont plus isolés. Depuis le grand essor des savonneries, au début du XXe siècle, ces différents quartiers ont conservé une physionomie très populaire.

Un habitat diversifié

Les barres d’immeubles constituées d’HLM constituent, bien sûr, une grande partie du parc immobilier dans ce quartier assez défavorisé, où le taux de chômage avoisinait les 28 % (en 2006), contre 18 % pour la moyenne marseillaise. Pour autant, il est possible de trouver de nombreuses petites maisons et des copropriétés récentes et bien entretenues dans des quartiers atypiques ayant conservé leur ambiance de village, notamment à proximité du parc de la Calade (Cap Janet, Bernabo…).

Les chiffres clés

  • L’arrondissement compte environ 61 % de locataires (51 % pour la moyenne de Marseille).
  • Les logements collectifs y sont en réalité moins nombreux que dans le reste de la ville (78 %, contre une moyenne de presque 83 %).
  • 47 % des logements disposent d'au moins quatre pièces.

Transports : une offre complète 

Le métro n’est présent qu’à l’extrême sud de l’arrondissement, avec la station Bougainville de la ligne 2 qui se situe entre Les Crottes et Le Canet. Cependant, des lignes de bus sillonnent les différents quartiers et une petite gare ferroviaire située entre les quartiers de Saint-Louis et La Delorme permet de rallier la gare Saint-Charles assez rapidement. Concernant le réseau routier, le territoire, est utilement desservi à l’ouest par l’autoroute A55 (La Calade, La Cabucelle…) et à l’est par l’A7, jusqu’à Notre-Dame-Limite.

L’arrondissement le plus abordable de Marseille

Les désagréments du XVe arrondissement sont plus que compensés par les prix de l’immobilier, qui affichent les niveaux les plus faibles de l’agglomération, avec même un différentiel considérable. En effet, début 2015, le mètre carré s’y négociait à 1 400 € pour un appartement et à 2 500 € pour une maison, soit presque 1 000 € de moins que la moyenne de la ville. En ciblant des quartiers populaires comme La Calade ou Les Crottes, il est même possible de descendre jusqu’à 1 200 ou 1 300 € du mètre carré, surtout dans le contexte national actuel de baisse ou de stagnation des prix. Un acquéreur disposant de revenus moyens pourra donc y acquérir un logement très correct à un prix abordable.

Souvent présenté comme une zone déshéritée, enclavée et à éviter, le XVe arrondissement compte pourtant encore des petits quartiers préservés à l’ambiance familiale. Les prix y défient toute concurrence.

Les points clés à retenir

  • Le XVe arrondissement regroupe certains quartiers difficiles du nord de Marseille.
  • Bien loin des coupe-gorges qu’on imagine, certains secteurs sont accueillants et convenables pour des familles modestes.
  • Les deux autoroutes rapprochent l’arrondissement du centre-ville.