Pau : le Béarn séduit encore et toujours

Pau : le Béarn séduit encore et toujours

Une végétation luxuriante, de beaux paysages montagneux à l’horizon, mais pas seulement, Pau, la capitale du Béarn, a en réalité beaucoup plus à offrir à ceux qui choisissent d’y déposer leurs valises.

Pau, avec une population estimée à un peu moins de 84 000 habitants au dernier recensement, domine une aire urbaine quatre fois plus importante et s’impose donc comme le second pôle de la région Aquitaine. Sa situation idéale, à mi-chemin entre Bordeaux, Toulouse et plusieurs métropoles espagnoles (Saragosse, Pampelune…) lui vaut notamment les faveurs d’une importante communauté étudiante, qui contribue au rayonnement de la ville. Outre le tourisme, le dynamisme économique local est assuré par un tissu industriel spécialisé dans le génie pétrolier, l’agroalimentaire ou encore l’informatique.

Un habitat en cours de rénovation

D’un point de vue immobilier, Pau reste liée dans l’imaginaire collectif à l’emblématique villa de style anglais. Dans les faits, ces demeures d’exception ne constituent que le haut du panier, dans un marché caractérisé par des prix encore raisonnables. La municipalité se montre par ailleurs soucieuse de préserver l’habitabilité et la salubrité des logements les plus vétustes du centre-ville, avec le programme « Plaisir d’habiter », qui propose aux propriétaires et aux locataires des subventions permettant de rénover leurs biens et de revoir leur isolation thermique et acoustique.
 

L’immobilier à Pau en quelques chiffres

  • Pour un appartement palois en 2014, comptez une moyenne de 1 832€/m². Cette dernière est légèrement supérieure pour une maison, à 1 994€ par m².
  • Les résidences secondaires ne représentent que 1,04 % du parc des 49 500 logements existants. Près de 10 %, en revanche, sont des logements vacants.
  • La ville compte 35 % de propriétaires.

Les transports : Pau, proche de tout !

Les autoroutes A64 et A65 vous demanderont environ deux heures chacune pour rejoindre respectivement Toulouse et Bordeaux. A cent kilomètres de l’Atlantique et à cinquante des Pyrénées, les Palois n’ont que peu de distance à parcourir pour se sentir en vacances. La gare TGV de Pau permet de rejoindre Paris en un peu plus de cinq heures. L’autre option est bien sûr l’aéroport international de Pau-Pyrénées, à seulement douze kilomètres du centre-ville. Pour les transports en commun, la ville dispose du réseau de bus Idelis et d’un funiculaire.

Une personnalité propre à chaque quartier

Le centre-ville de Pau est particulièrement animé tout au long de l’année grâce à sa population jeune, qui trouve par ailleurs de quoi s’amuser avec la petite vingtaine de festivals qui ponctuent le calendrier. Pour les étudiants, le quartier de la place Verdun est donc tout indiqué. Pour les familles, les exigences sont différentes : elles privilégieront des endroits plus tranquilles et résidentiels, comme les quartiers du 14 Juillet et du Hameau. Plus exclusives, les villas de Trespoey continuent à faire rêver beaucoup d’acheteurs. Pour les plus modestes, enfin, mieux vaut viser des quartiers accessibles comme Saragosse et Ousse des Bois.

Entre un marché du travail dynamique, une situation géographique idéale, un cadre de vie plus qu’agréable et des prix assez modérés, la plus grande ville des Pyrénées-Atlantiques ne manque pas d’arguments pour convaincre les primo-accédants.

Les points à retenir :

  • Pau est la deuxième ville la plus dynamique de la région Aquitaine.
  • Son parc immobilier, assez diversifié, tend de plus en plus à se rénover rapidement.
  • Les arrivants ont le choix entre de nombreux quartiers très différents.