Quelle SCPI fiscale choisir pour investir dans l'immobilier ?

Investir dans une SCPI fiscale n'est pas à la portée de toutes les bourses. © Xiongmao
partage(s)

Investir dans une SCPI fiscale permet d'acquérir des biens immobiliers tout en bénéficiant d’une réduction fiscale. Mais parmi les quatre SCPI existantes (Malraux, Pinel, Deficit foncier ou Monuments historiques), laquelle vous correspond ?

Pourquoi investir dans une SCPI fiscale pour un bien immobilier ?

Les SCPI fiscales (société civile de placement immobilier) sont des sociétés d’investissement collectif où chaque associé apporte des capitaux qui sont ensuite investis dans l’immobilier d’habitation neuve ou ancienne. Ces investissements permettent ainsi aux épargnants de percevoir un revenu régulier issu des loyers du patrimoine de la SCPI, en fonction de leur quote-part du capital de cette même SCPI. Les investissements permettent de bénéficier de dispositifs fiscaux spécifiques, dès 5 000 € d’investissement, à condition que les associés conservent leurs parts pendant une durée minimale de 15 ans.

Avantages et inconvénients des SCPI fiscales

  • La gestion d’une SCPI est prise en charge à 100 % par une société de gestion agréée par l’AMF (autorité des marchés financiers) et la recherche des biens immobiliers. Elle est réalisée par des professionnels du secteur. De plus, la réduction fiscale est effective dès l’année de la souscription.
  • Mais il existe des  frais d’entrée, de gestion et de sortie lorsqu’on souhaite rejoindre une SCPI fiscale. Il s’agit d’un investissement de long terme (minimum 15 ans) qui ne garantit pas de dividendes ou de revente des parts.

Malraux, Pinel, Deficit foncier ou Monuments historiques, que choisir ? 

En France, il existe quatre types de SCPI fiscales qui ont chacune des critères bien particuliers. Il est donc important d'investir dans une SCPI qui correspond parfaitement à son profil.

Pour les contribuables qui ne perçoivent pas de revenus fonciers :

  • SCPI Malraux : cette SCPI investit dans des biens situés en AMVAP (aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine) ou en secteur sauvegardé dans des quartiers anciens dégradés et ayant vocation à être rénovés. Elle permet de percevoir une réduction d’impôt sur le revenu.
  • SCPI Pinel : ce type de SCPI investit dans des biens éligibles au dispositif Pinel et permet de bénéficier d’une réduction d’impôt répartie sur plusieurs années.

Pour les contribuables disposant de revenus fonciers

  • SCPI déficit foncier : cette SCPI investit dans des biens qui ont vocation à être rénovés mais le montant des travaux est déductible des revenus fonciers.

Pour les contribuables disposant de revenus importants

  • SCPI Monuments historiques : plus particulière, cette SCPI investit dans des immeubles classés ou inscrits à la liste des « monuments historiques » ayant vocation à être rénovés. Le montant des travaux y est déductible sans aucune limitation sur le revenu global.

Conseil SeLoger

Avant d’investir dans une SCPI fiscale, pensez à étudier tous les critères d’investissement immobilier (emplacement, accessibilité, prix m² moyen du secteur, commerces et services…). Vous vous assurerez ainsi de la pérennité de la SCPI et des revenus locatifs distribués.