Quels sont les différents types de SCPI pour investir dans l'immobilier ?

Quels sont les différents types de SCPI pour investir dans l'immobilier ?

SCPI de rendement, SCPI fiscale, SCPI de plus-value : à chaque stratégie d'investissement son type de produit. Comment se repérer dans l'offre et, surtout, comment faire les bons choix pour optimiser ses placements ?

Les SCPI offrent un rendement moyen de 4,64 % par an !

En cette période où les taux des placements traditionnels (livrets réglementés, fonds euros des contrats d'assurance-vie…) sont au plancher, les sociétés civiles de placement immobilier s'imposent comme un produit d'épargne performant avec un rendement moyen de 4,64 % pour 2016 selon MeilleureSCPI.com. Elles offrent les mêmes avantages que l’immobilier locatif avec en prime la mutualisation d’un parc immobilier et parfois un meilleur rendement immobilier. Vous avez donc décidé de vous lancer... mais ne savez pas vraiment comment aborder la pierre-papier. Pas de panique ! Voici tout ce qu'il faut retenir, en bref, des principaux types de SCPI.

Les SCPI de rendement pour un complément de revenu

Les SCPI de rendement ont pour but la distribution d'un loyer au souscripteur. Ce type de produit est adapté aux investisseurs à la recherche d'un complément de revenu, mais aussi d'une revalorisation progressive du capital puisque la valeur des parts de SCPI est réévaluée périodiquement.  Vous pouvez utiliser un simulateur pour estimer les revenus complémentaires générés par l’investissement SCPI. Les SCPI de rendement peuvent être spécialisées dans un certain type d'actifs (bureaux et commerces, entrepôts, santé, tourisme, éducation...) ou bien adopter une approche diversifiée (par classe d'actifs, par zone géographique…). Il est aussi possible de les acquérir en ayant recours aux différentes modalités de souscription : en pleine propriété ou en démembrement (c’est-à-dire en ne conservant que la nue propriété), comptant ou à crédit… Les SCPI de rendement sont de loin les plus répandues, représentant environ 90 % de la collecte totale.

Les SCPI fiscales pour une réduction d'impôt

Les SCPI fiscales permettent de bénéficier de réductions d'impôt dans des conditions qui varient selon le type de SCPI souscrit. L’objectif est de créer une réduction fiscale qui s’imputera sur l’impôt sur le revenu ou les revenus fonciers. A la différence des SCPI de rendement, la dissolution de la SCPI fiscale est prévue statutairement (et soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale Extraordinaire). SCPI Pinel, SCPI Malraux, SCPI Monuments historiques, SCPI de déficit foncier : la plupart des dispositifs de défiscalisation sont éligibles au placement SCPI, offrant une très grande souplesse d'investissement tout en optimisant sa fiscalité.

Les SCPI de plus-value pour gagner sur le long terme

Dernier type de SCPI, beaucoup moins répandu que les deux précédents, les SCPI de plus-value. Comme leur nom l'indique, celles-ci ont pour objet l'acquisition d’immeubles en vue de les revendre pour enregistrer à terme une plus-value.Vous retrouverez parfois ces SCPI sous d'autres dénominations (SCPI de capitalisation ou SCPI de valorisation). Elles sont particulièrement adaptées aux stratégies de diversification et de valorisation d'un capital à long terme, par exemple en vue de la retraite.

SCPI : les deux formes de capital

Au sein de ces différentes catégories de SCPI, on distingue deux types de capital.

  1. Les SCPI à capital variable, d'une part, dont il est possible d’acheter des parts en permanence sur le marché primaire, et de revendre les parts sur le marché secondaire.
  2. Les SCPI à capital fixe, d'autre part, dont l’acquisition de part n’est possible qu’au moment de la constitution du capital ou de l'augmentation périodique de celui-ci.

En dehors de ces moments, il est possible d’acheter des parts sur le marché de l’occasion, le marché secondaire. Les parts de SCPI à capital fixe peuvent être vendues sur le marché secondaire, aussi appelé marché de la revente. SCPI de rendement, SCPI fiscale, SCPI de plus-value : à vous de sélectionner les produits les mieux adaptés à votre profil et à vos objectifs de placement. N'hésitez pas à investir sur deux ou trois SCPI à la fois afin de répartir le risque et optimiser vos revenus fonciers. Vous pourrez alors vous constituer un portefeuille solide sur le long terme et préparer la retraite.

Bon à savoir

Comme tous les investissements, investir en SCPI peut comporter certains risques. Les rendements et le capital ne sont pas garantis. Par ailleurs, il existe un risque sur la liquidité des parts : si le marché se retourne, l’épargnant, qui souhaite revendre ses parts de SCPI, pourrait attendre un certain temps. Cependant ces risques sont mutualisés dès lors que la SCPI dispose d’un patrimoine diversifié et que l’épargnant répartit son patrimoine. La SCPI, comme chaque placement, ne doit pas représenter plus de 10 à 15 % maximum du patrimoine. Il faut investir des petits montants, régulièrement.