Top 5 des meilleures stations de ski des Pyrénées où il faut investir

Top 5 des meilleures stations de ski des Pyrénées où il faut investir
partage(s)

La chaîne des Pyrénées offre des paysages époustouflants et un dépaysement garanti où les stations familiales offrent à leur clientèle des prix d’achat particulièrement attractifs.

Pyrénées, quand l’authenticité des stations rime aussi avec modernité

Les Pyrénées n’ont pas à rougir des Alpes. Certes, elles ne font pas la Une de la presse people ou gastronomique mais elles vivent confortablement et le point culminant de la chaîne, le pic de l’Aneta, même s’il est coté Espagne, arrive tout de même à 3 400 m. Au total, près d’une quarantaine de stations s’éparpillent sur le massif. Du petit village peu équipé en remontée mécanique aux plus grandes communes dotées d’infrastructures modernes pour faciliter la vie des skieurs, tout existe. Là-bas, pas de snobisme, pas de boutiques de luxe : du vrai, au plus près des gens et de la nature... Découvrez notre Top 5 des meilleures stations des Pyrénées.

1. Saint-Lary-Soulan : la star des Hautes-Pyrénées

La station se situe dans les Hautes Pyrénées et au cœur de la vallée d’Aure. Proche de Toulouse via l’aéroport et l’A64 mais aussi de l’Espagne par le tunnel d’Aragnouet-Bielsa, elle attire les régionaux, les nationaux et les Espagnols sur 100 km de pistes entre 1700 et 2500 m. Le parc immobilier est peu homogène. Dans le village, l’ancien réhabilité côtoie du récent et des immeubles des années 60. Sur les plateaux, en hauteur, les immeubles des années 60 sont mal isolés mais offrent une vue splendide sur la montagne et sur la vallée. Quelques constructions neuves se réalisent au niveau de Saint-Lary village ou à quelques kilomètres s’il s’agit de chalet avec terrain. La station revêt aussi la particularité de s’élever sur plusieurs niveaux et en tout juste 8 minutes grâce à une récente télécabine :

  • Saint-Lary village, à 830 m, avec ses nombreux bars, restaurants et boutiques de souvenirs et de produits régionaux.
  • Saint-Lary 1700 ( Pla d’Adet) et Saint-Lary 1900 (Espiaube), moins animés mais ski au pied.
Forêt de Saint-Lary
Un paysage pour les raquetteurs dans les forêts proches de Saint-Lary Village. © seb hovaguimian

Bon à savoir

Comptez en moyenne 3 000 à 3 600 €/m² pour du neuf, 1 600 à 2 800 €/m² pour de l'ancien.

2. Cauterets : un enneigement assuré

Aux portes du Parc National des Pyrénées, Cauterets jouit d’une position stratégique pour se ressourcer. D’autant que ses thermes, les Etablissements Thermaux de César, sont renommés. Sans oublier le nouvel établissement thermoludique  « Les Bains du Rocher ». Mais l’enneigement naturel aussi fait partie intégrante de la station. En effet, le cirque du Lys, à 10 mn de Cauterets via la télécabine, a été reconnu, en 2013, comme étant le plus enneigé  du monde ! L’autre domaine skiable, le Pont d’Espagne est davantage destiné aux fondeurs et raquetteurs. Le parc immobilier affiche une grande disparité de qualité. Il existe un patrimoine du XIXe siècle, époque où les romantiques et les têtes couronnées venaient prendre les eaux. Mais la station n’a pas échappé à la construction des années 60.

Enneignement Cirque du lys
Le cirque du Lys cumule un formidable enneigement mais aussi un très bel ensoleillement. © Marylog

Bon à savoir

Pour investir à Cauterets, comptez en moyenne 3 200 à 3 600 €/m² pour une construction neuve et 1 500 à 2 500 €/m² pour de l'ancien.

3. Font-Romeu Pyrénées 2000 : du bon air en altitude

2017 commence bien pour Font-Romeu qui accueille, en janvier, une des étapes de la coupe du monde de Freestyle. De quoi doper la notoriété de la station, berceau de Martin Fourcade, double champion olympique 2014 de biathlon. Au cœur des Pyrénées catalanes, entre la France et l’Espagne et à quelques pas d’Andorre, Font-Romeu Pyrénées 2000 a plus d’une corde à son arc : un domaine skiable de qualité avec une vue imprenable sur le Pic Carlit ou le Col Rouge qui culmine à plus de 2 900 m, un ensoleillement de plus de 3 000 heures par an, une qualité d’air incontestable... D’ailleurs la station est un haut lieu d’entraînement pour les sportifs de haut niveau, toute disciplines confondues. Ce qui lui vaut des installations olympiques. Pas besoin néanmoins d’être champion pour profiter des opportunités de la station et de son parc immobilier très hétéroclite.

Le Grand hôtel de Font-romeu
Le Grand Hôtel, un superbe bâtiment transformé en copropriété. © PhiletDOM

Bon à savoir

Comptez en moyenne de 3 200 à 3 500 €/m² pour une construction neuve et de 1 500 à 2 600 €/m² pour de l'ancien.

4. Les Angles : skier au pied du clocher

Si chaque village en France a son clocher, même en montagne, il est difficile d’arriver à ski au pied de l’église ! Mais aux Angles, c’est possible même si le domaine skiable permet de monter à 2 400 m. Dans cette commune de 600 âmes, l’effervescence est de mise hiver comme été. Plongée sous glace, snow kite, musher d’attelage de chiens de traineau... Autant d’activités qui complètent le ski alpin, le ski de fond ou les raquettes dans un espace d’enchantement. Du côté de l'immobilier, les prix varient, comme partout, en fonction de la période de construction, de son confort, de son emplacement.

Le clocher des Angles
600 habitants en période creuse, mais sérieusement accrochés à leur clocher. © Areynisam

Bon à savoir

Pour une construction neuve, comptez en moyenne de 2 900 à 3 200 €/m². Pour investir dans l'ancien, comptez de 1 500 à 2 400 €/ m².

5. Luchon-Superbagnères : « le toit des Pyrénées »

Dans le département de la Haute-Garonne, Luchon permet d’accéder aux pistes de Superbagnères en 8 minutes seulement et de découvrir des pistes dans un décor de haute montagne imprenable : les massifs du Vénasque, de la Maladeta, du Céciré et du Pic de l’Aneto, la vallée de Luchon. De superbes dénivelés mais aussi des pentes douces pour enfants et débutants sont au rendez-vous. Sans compter de superbes randonnées en raquettes, en  ski de fond. En déchaussant, retour à la vie de Luchon avec ses espaces de remise en forme, de shopping dans les boutiques, de vin chaud dans les bars. Et de la pierre à tous les prix, mais toujours modérés comme dans toutes les Pyrénées.

luchon
Luchon, une station de ski, de thermalisme et de bien-être. © Jimjag

Bon à savoir

Pour un logement neuf, comptez de 2 900 à 3 300 €/m² et pour un logement ancien, comptez de 1 800 à 2 400 €/m².