2016 : 5 (bonnes !) résolutions à prendre si vous êtes locataire

2016 : 5 (bonnes !) résolutions à prendre si vous êtes locataire

À chaque nouvelle année son lot de bonnes résolutions : déménager pour louer plus grand, inviter enfin ses voisins… Pour démarrer 2016 dans les meilleures conditions, SeLoger vous aide à en dresser la liste.

Résolution n°1 : déménagez pour louer plus grand

Si votre budget le permet (car c'est bien connu, la « cage ne nourrit pas l'oiseau »), pourquoi ne pas vous chercher un autre logement ? Vous aimeriez louer un appartement qui soit plus spacieux ? Mieux situé ? Vous en avez marre de l'ancien et voudriez louer un logement récent ? Ou au contraire, vous voulez quitter l'appartement flambant neuf dont vous êtes locataire pour emménager dans de l'ancien ? Bref, si vous avez envie de changement, pourquoi attendre plus longtemps avant de mettre vos projets à exécution ? D'autant que SeLoger regorge d'annonces immobilières. Parmi celles-ci se trouve très probablement celle de votre prochain logement. Et avec les nouveaux outils que nous mettons à votre disposition (application, géolocalisation, etc.), il n'a jamais été aussi simple de trouver la maison ou l'appartement de ses rêves ! Quelque chose nous dit qu'en 2016, ça va déménager !

Bon à savoir

Bonnes résolutions : les prendre, c'est bien… Mais les tenir, c'est mieux ! Selon une étude, 88 % des bonnes résolutions que nous prenons chaque année ne seraient pas tenues…

Résolution n°2 : refaites votre déco

Et si pour votre logement, l'année 2016, qui ne va pas tarder à pointer le bout de son nez, était placée sous le signe du relooking ? Sans faire appel aux services de Valérie Damidot pour autant, quelques coups de pinceaux suffiront la plupart du temps à redonner un coup de jeune à votre maison ou à votre appartement. Mais attention, rappelez-vous qu'un locataire ne peut pas faire tout et n'importe quoi dans son logement. En effet, si l'article 6-d de la loi du 6 juillet 1989 vous autorise à faire de simples aménagements, en revanche, vous n'avez pas le droit - sans avoir obtenu l'accord préalable de votre propriétaire - de procéder à des transformations. En clair, si vous aviez l'intention d'ériger une fontaine dans votre salon, pensez à demander l'autorisation à votre propriétaire.

Résolution n°3 : réduisez vos dépenses de chauffage

Qu'il soit électrique, au gaz ou encore au fioul, le chauffage peut peser (très !) lourd dans le budget d'un locataire. Bref, si vous souhaitez réduire la facture en 2016, veillez à :

  • Ne pas surchauffer votre logement ! De l'avis des spécialistes, une température de 20° dans le séjour et de 18° dans les chambres est largement suffisante. Rien de tel qu'une pièce chauffée plus que de raison pour faire fondre vos économies !
  • Équiper vos pièces de thermostats. D'un simple coup d'oeil, vous connaitrez avec précision la température et l'ajusterez en conséquence. Et si votre belle-mère est toute bleue et qu'il fait - 10° dans la pièce, c'est qu'elle a froid. Non qu'elle s'est déguisée en schtroumpfette…
  • Penser à baisser le chauffage chaque fois que vous sortez de chez vous.
  • Améliorer l'isolation de votre logement. Pour info, un locataire peut bénéficier d'aides (crédit d'impôt, TVA à 5,5 %) s'il fait réaliser des travaux d'efficacité énergétique dans son logement.

Bon à savoir

Le budjet concacré au chauffage, par an et par ménage, avoisine les 1 300 € en moyenne.

Résolution n°4 : invitez vos voisins

N'attendez pas le 27 mai 2016 - jour de la Fête des Voisins - pour inviter le vieux monsieur du 3e qui râle lorsque vous recevez des amis (et que vous mettez la musique trop fort !), la famille du 4e (dont la progéniture vous réveille tous les samedis dès 7 heures du matin) ou encore l'étudiante (qui vous dépanne parfois pour du baby-sitting) du 7e étage ?

Résolution n°5 : mettez de l'argent de côté pour acheter

Locataire et heureux de l'être en 2015, pourquoi ne pas devenir propriétaire en 2016 ? L'avantage qu'il y a à acheter quand on est locataire (et non déjà propriétaire d'un bien) tient principalement au fait que l'on n'a pas à craindre de devoir souscrire de prêt-relais si son appartement ou sa maison ne trouve pas preneur ou n'est pas vendu au prix escompté.

La rédaction vous souhaite une très bonne année 2016

Toute l'équipe de SeLoger.

La rédaction vous conseille :