Combien pouvez-vous gagner par mois pour la location de votre studio ?

Combien pouvez-vous gagner par mois pour la location de votre studio ?
partage(s)

Vous êtes propriétaire d'un studio ou d'un T1 et vous souhaitez le mettre en location. Selon la région et la ville où se trouve le logement, le loyer généré peut facilement aller du simple au double. Alors à quel prix pouvez-vous louer votre habitation ? 

Le palmarès des régions les moins chères pour la location d'un studio

Le Limousin s’impose sans conteste comme la région française dans laquelle le portefeuille des locataires d'un studio est le plus épargné. Avec un tarif moyen de 11,72 € par m² et par mois (11,88 € à Limoges), le Limousin conserve son titre de région la moins chère. L’Auvergne (12,82 €) et la Franche-Comté (13,04 €) occupent la deuxième et la troisième places, assez loin derrière tout de même. On notera dans les deux cas, sans surprise, un tarif plus élevé que la moyenne régionale dans les deux chefs-lieux, à savoir Clermont-Ferrand (14,55 €) et dans une moindre mesure Besançon (13,66 €). Dans les régions les moins chères, les propriétaires sont contraints de fixer un loyer modéré pour trouver un locataire, même pour des surfaces plutôt confortables. 

Prix loyer t1 - studio en france

La Bretagne affiche le loyer le plus bas pour un studio

  • Le loyer moyen payé par les locataires de studios y atteint 346 €/mois 
  • A Brest, la location d’une surface de 27 m² génère 328 € mensuel !

Des loyers malgré tout assez homogènes au niveau national

Une majorité des régions françaises affichent un tarif moyen de location compris entre 14 et 17 € par m² et par mois, soit un niveau finalement assez homogène à travers l’ensemble du territoire national. Rentrent notamment dans cette catégorie médiane les Pays de la Loire (14,31 €), les Haute et Basse Normandie (14,72 à 14,85 €), le Rhône-Alpes (15,83 €), le Midi-Pyrénées (16,21 €) ou la Corse (16,75 €). Hors Île-de-France et contre toute attente, le peloton de tête est formé tout d’abord par le Nord-Pas-de-Calais, à 17,04 € du m². Ce particularisme s’explique surtout par l’attractivité de Lille pour les étudiants : le tarif moyen y est de 462 € pour un petit logement de 24 m², avec le plus souvent un large choix de locataires potentiels. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est quant à elle loin devant, à 18,72 € du m². La concurrence avec les locations touristiques, par exemple à Nice (21,43 €), vous permet en effet de faire grimper les tarifs en matière de location nue.

La région PACA : des loyers élevés 

  • Hors Île-de-France, le loyer le plus cher se trouve à Nice : 542 € pour 25 m².
  • A Aix-en-Provence, le loyer atteint 527 € par mois pour un studio de 23 m².

Une exception toujours aussi évidente pour les propriétaires parisiens

Cela n’étonnera personne : les habitants d’Île-de-France continuent à payer le prix fort pour se loger. Le tarif moyen au m² caracole en tête de l’ensemble des régions françaises, à 27,50 € par mois, soit près de 10 € de plus qu’en PACA ! Les surfaces louées sont conformes aux standards observés à l’échelle du pays (25,43 m² en moyenne), ce qui implique donc un loyer moyen très élevé de 699 € par mois. Une réalité qui peut cependant connaître différentes nuances selon que votre bien est situé dans l'une des communes les plus prestigieuses de la petite couronne (762 € à Boulogne-Billancourt) ou au contraire dans des secteurs plus périphériques (593 € à Argenteuil). Considérée isolément, la ville de Paris cumule tous les records. Le studio ou T1 y est une denrée rare, recherchée évidemment par une énorme population étudiante, qui débourse en moyenne 34,80 € pour se loger, soit un loyer de 857 € pour le logement type d’un peu moins de 25 m². Mais depuis le 1er Août 2015, l'encadrement des loyers fait baisser les prix.

Conseil SeLoger'

Vous souhaitez mettre votre bien en location ? Sur LouerVite by SeLoger, créez gratuitement votre annonce en quelques clics.