Comment bien constituer votre dossier de location ?

Préparez votre dossier avant de visiter, vous aurez ainsi une longueur d’avance sur les autres postulants. © contrastwerkstatt
partage(s)

Vous avez eu le coup de cœur pour un logement en location mais vous n’êtes peut-être pas le seul sur le coup ? SeLoger vous donne toutes les astuces pour constituer un dossier fiable que le propriétaire ne pourra pas refuser.

Dossier de location : 5 règles pour monter un dossier en béton !

La concurrence est parfois rude pour obtenir un logement en location, c’est pourquoi il est indispensable de vous démarquer en suivant ces quelques conseils qui vous permettront de constituer un dossier solide :

  1. Réunissez les pièces obligatoires.
  2. Ajoutez des pièces complémentaires au dossier.
  3. Soignez la présentation de votre dossier.
  4. Trouvez un ou plusieurs garant(s) le plus rapidement possible.
  5. Instaurez une bonne entente avec le propriétaire.

Conseil SeLoger

1. Réunissez les pièces obligatoires

Vous allez devoir réunir un certain nombre de pièces qui vous seront obligatoirement demandées, pensez donc à anticiper la demande du propriétaire en lui fournissant un dossier complet comprenant les pièces suivantes :

  • Une pièce justificative d’identité en cours de validité.
  • Si vous êtes salarié(e), un contrat de travail ou une attestation de votre employeur précisant le montant de votre salaire et la nature de votre contrat de travail.
  • Vos trois derniers bulletins de salaire.
  • Votre dernier avis d’imposition.
  • Si vous étiez locataire précédemment, les trois dernières quittances de loyer.

2. Ajoutez des pièces complémentaires à votre dossier de location

Pour vous démarquer et rendre un dossier encore plus complet, vous pouvez envisager d’intégrer des pièces complémentaires qui auront pour vocation de rassurer le propriétaire sur votre solvabilité et votre sérieux, cela ne vous apportera que des avantages. Ajoutez par exemple une lettre de recommandation de la banque, une lettre de votre ancien bailleur, un courrier expliquant vos motivations quant au logement que vous convoitez, etc.

Conseil SeLoger

Si vous avez la possibilité de bénéficier des APL, fournissez également au propriétaire le courrier de la CAF attestant de cette possibilité, ou une photocopie de la simulation que vous avez effectuée.

3. Soignez la présentation de votre dossier

Il est indispensable que vous triez les documents en regroupant d’une part celles qui justifient de votre identité et d’autres part celles qui justifient de vos revenus. Pensez également à fournir chaque document en double exemplaire, en prenant soin de mettre d’un côté les originaux que vous montrerez au propriétaire et de l’autre côté les photocopies que vous lui confierez. Placez tous ces documents dans une chemise cartonnée qui protègera les documents et qui vous permettra de les conserver en bon état.

4. Trouvez rapidement un ou plusieurs garant(s)

La plupart des propriétaires exigent que le locataire ait recours à un garant, à savoir une personne qui va se porter caution et s’engager à payer le loyer en cas de défaillance du locataire. Il peut s’agit de n’importe quelle personne de votre entourage, qu’elle fasse partie ou non de votre famille, bien que les propriétaires aient tendance à préférer un membre de la famille.

Bon à savoir

Votre garant doit obligatoirement vous fournir les mêmes pièces justificatives que celles que vous fournissez, à savoir celles qui justifient de son identité et de ses revenus.

5. Instaurez une bonne entente avec le propriétaire

La première chose que vous devez soigner avant même de commencer à constituer votre dossier de location, c’est le rapport que vous entretenez avec le propriétaire-bailleur. En effet, un propriétaire chercher généralement un locataire solvable, mais lorsque plusieurs personnes se portent candidates pour la location d’un bien, les relations que vous entretenez avec lui sont primordiales pour influencer son choix. Prenez donc la peine de l’appeler d’un endroit calme, soyez toujours souriant(e) et poli(e) afin d’instaurer une bonne entente entre vous.

Bon à savoir

Il est strictement interdit de demander une somme d’argent à un locataire au moment de la constitution du dossier. Si un propriétaire vous demande de l’argent, vous avez donc sûrement affaire à une escroquerie.